Recherche

Plus zen la vie

Prenez en main votre bien-être

Tag

Sophrologie Médicale

Stages de Sophrologie et Psychothérapie

Audrey BRIAND  s’associe avec Plus Zen la Vie pour proposer une série de stages de Sophrologie et de Psychothérapie d’une durée de deux jours.

Reprendre le contrôle de soi et sa vie en modifiant ses pensées et réactions anxieuses, par la Sophrologie Psychologique & Médicale.

Dates des stages en week-end :

Janvier

  • Samedi 7 & Dimanche 8
  • Samedi 14 & Dimanche 15
  • Samedi 28 & Dimanche 29

Février

  • Samedi 4 & Dimanche 5
  • Samedi 11 & Dimanche 12
  • Samedi 18 & Dimanche 19
  • Samedi 25 & Dimanche 26

Stage accessible à tous

Retrouver le contrôle de soi et sa vie au quotidien par des techniques de respiration, visualisations, relaxation physique et mentale afin de se reprogrammer aux situations anxiogènes. Identifier les causes de ses automatismes et symptômes pour stopper l’angoisse et ses manifestations physiques, psychiques, émotionnelles, comportementales. Transformer ses actes et pensées par des réactions adaptées, dans l’assertivité et l’affirmation de soi, avec mises en situations concrètes des moments anxiogènes vécus quotidiennement par les participants.

But de ces deux journées : se comprendre, ce qui est en jeu pour soi dans ses angoisses, pratiquer des techniques comme en séances individuelles de Sophrologie Médicale et de Psychothérapie, afin de devenir apte à mieux conduire sa vie et en obtenir le meilleur pour soi et dans ses relations avec les autres.

Qui est Audrey BRIAND ?

Maitre en psychologie clinique et pathologique – Sophrologue branche clinique & médicale – Psychothérapie et outils de thérapie comportementale & cognitive.

Thérapies réalisées : Consultations & Thérapies de Sophrologie Psychologique & Médicale – Entretiens Psychologiques – Psychothérapie – Utilisation des TCC.

Patients suivis et pathologies principales traités : crises d’angoisse; cancer; blocages psychosomatiques; fibromyalgie; modification d’un comportement psychique, relationnel, professionnel, personnel; troubles anxieux; troubles alimentaires ou simple aide à mincir; acouphènes; douleurs; phobie; préparation à un évènement (concours, examen..)…

Site Internet: https://sophrologiepsychologiquecabinetaudreybriand.wordpress.com

Connaître plus en détail son parcours

Thérapie en WEEK-END proposée par AUDREY BRIAND

CABINET PARAMÉDICAL DE THÉRAPIE- SANTÉ- PSYCHOTHÉRAPIE- RELAXATION

Adresse : 43 rue de Maubeuge 75009 Paris
en rez-de-chaussée cour, 3ème porte sur la droite, après avoir passé le porche
Métro : Poissonnière ou Cadet (ligne 7) et Anvers (ligne 2)
Horaires : de 10h à 17h30
Tarif : 160 €
Réservation obligatoire : chèque d’arrhes de 30€ à l’ordre de  M. Guillaume FILLION  à envoyer au 9 rue Michel Faraday 93200 SAINT-DENIS

Inscription au préalable en indiquant vos coordonnées pour être recontacter
https://goo.gl/forms/X2z7258eHeX0Rc7v2

5 participants maximum par stage en week-end

La Sophrologie Médicale et la gestion du stress. But : retrouver une sécurité intérieure de base

La maladie psychosomatique exprime une dualité corps- esprit. L’action du cerveau sur le corps et réciproquement le corps ressentant bien-être ou douleur, modifie notre humeur et perception de toute chose.

Bien souvent, un organe ou une fonction défaillante se trouve à l’origine des symptômes, lesquels se sur-développent en cas de stress. Pour les autres cas, aucun diagnostique ne pourra être posé ; seule l’explication d’une souffrance morale, émotionnelle, professionnelle, matérielle ou affective causant une profonde détresse à la personne expliquera le stress engendrant sa maladie.

Le symptôme cristallisé sur telle ou telle partie du corps symbolise psychologiquement l’état intérieur et le problème insoluble qui fait souffrir son « propriétaire ». Explications :

En Psychologie le symptôme représente le besoin inassouvi de nature affective, narcissique ou agressive latent, lancinant chez le sujet qui organise, sans le savoir parfois, son existence autour de ce manque. Il montre de façon évidente et publique ce que le patient ne peut pas dire. Le Psychologue dès lors qu’il est également Sophrologue va ainsi travailler en psychothérapie à lui faire verbaliser sa souffrance, reliée à l’histoire de sa vie et tenter d’y trouver une solution autre que ce pénible compromis, qu’est sa maladie…

…et à faire semblant de ne plus s’en préoccuper en Sophrologie durant ses exercices, en s’occupant du corps du patient dans sa globalité et des pensées qui découlent de ses ressentis. Ce sont ces réflexions et sensations physiques qui vont faire avancer le patient sur sa propre compréhension de lui-même et sa façon de voir et mener sa vie. Il y aura prises de consciences et découvertes successives, reliées à sa psychothérapie en cours menée en parallèle, jusqu’à petit ou fort déblocage général dans la vie du patient. Puis dans son corps.

Grâce à cette nouvelle triple maturité tant existentielle qu’intellectuelle et physique, le symptôme psychosomatique du sujet régresse, voir disparaît  car perd également de son importance pour lui au fil du temps, remplacé par de nouvelles ressources émotionnelles mises à jour au cours de sa double thérapie. Ce qui avait besoin d’être tant dit et montré est abandonné sous l’effet des nouvelles forces acquises.

Audrey BRIAND, Maître en Psychologie Clinique et Pathologique- Sophrologue branche Clinique.

La Sophrologie Clinique ou Médicale

La médecine généraliste, spécialiste et les professions de santé utilisent la Sophrologie à des fins thérapeutiques et l’adaptent aux patients rencontrés, leurs problématiques, demandes et pathologies plus ou moins graves.

La Sophrologie branche Médicale, nommée aussi Clinique est réalisée uniquement par les professionnels de la santé déjà diplômés de leur secteur.  La Sophrologie peut être également leur 2ème métier, lorsqu’ils ont souhaité en être diplômés, dans le but d’ajouter ses techniques aux leurs et à leur métier, afin de soigner plus efficacement leurs patients.

Ainsi les : médecins généralistes et spécialistes, psychologues, kinésithérapeutes, infirmiers, rééducateurs, sages-femmes, ostéopathes…

Il convient de préciser que, selon l’étendue de ses connaissances para ou médicales annexes, un professionnel de la santé pratiquant la spécialisation clinique de la Sophrologie, peut fréquemment intervenir sur d’autres pathologies connexes à son métier, par l’application des techniques sophrologiques.

Principaux champs d’interventions médicaux

Douleur ; Chirurgie ; Anesthésie ; Psychologie-Psychothérapie-Psychiatrie (troubles anxieux, dépression, troubles du comportement…) ; Troubles du comportement alimentaire (anorexie, hyperphagie, boulimie) ; Cardiologie et hypertension ; Gynécologie-stérilité ; Dermatologie ; Kinésithérapie ; Soins infirmiers ; Cancérologie ; Neurologie (Parkinson, Sclérose en plaques) ; Obstétrique ; Addictions…

La Sophrologie branche Clinique ne se substitue en aucun cas à la médecine classique ; au contraire celles-ci se complémentent de façon remarquablement efficace entre elles, d’où la nécessité fréquente de les associer.

Il existe 5 branches à la Sophrologie

La Sophrologie en Entreprise, la Sophrologie de l’Education, la Sophrologie Sociale, la Sophrologie Clinique/ Médicale, la Sophrologie du Sport.

Chaque praticien de ces 4 autres spécialités y est également diplômé ou professionnel expérimenté, en amont, donc préalablement spécialisé à la branche sophrologique qu’il pratique.

La branche Clinique se différencie donc dans sa fonction, sa pratique, ses effets, ses praticiens aux études para et/ou médicales nécessaires ainsi que dans ses buts, ici, soigner, de la Sophrologie branche Sociale notamment, reconnue par le grand public, essentiellement à visée de relaxation. Cette dernière est effectivement la plus connue car représentée par la plupart des praticiens, non soignants, et s’adapte idéalement à bon nombre de demandes des clients désireux d’obtenir des outils pour le quotidien, s’adapter à leur milieu, en apprenant un mieux-être par ses techniques.

La distinction de ces 5 spécialités de la Sophrologie est essentielle afin de choisir le praticien apte à accueillir et traiter de façon adéquate la demande du client, ou patient s’il est thérapeute issu de la branche Clinique.

Audrey BRIAND, Maître en Psychologie Clinique et Pathologique- Sophrologue branche Clinique.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑