Recherche

Plus zen la vie

Prenez en main votre bien-être

Tag

aura

Stage Aura et Chromothérapie les 24 et 25 septembre avec Dominique Bourdin

Plus zen la vie et La Chrysalide s’associent pour vous proposer  un stage Aura et Chromothérapie les 24 et 25 septembre au Forum 104 à Paris 6ème.

Ces deux jours seront animés par Dominique Bourdin. Dominique Bourdin a exercé la médecine générale et l’acupuncture pendant 18 ans, période au cours de laquelle il a mis au point diverses techniques de soins, notamment en chromothérapie et en musicothérapie.

Lors de cet interview Dominique Bourdin nous parle des synchronicités. Plus zen la vie a publié une série d’articles sur ce sujet. Je vous invite à les lire si vous ne l’avez encore fait.

Programme des deux journées

Samedi 24 septembre : découverte de la chromothérapie

La chromothérapie permet de prendre soin de soi de différentes manières :

En identifiant vos besoins

Chaque couleur est reliée à une partie du corps et à un besoin. Le goût que vous avez pour une couleur permet de comprendre quels sont vos besoins du moment.

En utilisant la couleur

Les couleurs agissent pour un mieux-être global : physique, affectif et mental. Leurs propriétés agissent sous la forme de visualisation et/ou de soins énergétiques, qui peuvent être réalisés par chacun manuellement ou par des chromothérapeutes à l’aide de projecteurs spécifiques.

En savoir plus

Dimanche 25 septembre : percevoir et utiliser l’aura

Découvrez les dimensions énergétique, vibratoire et quantique du corps humain. Notre corps physique est constitué et traversé de corps subtils : l’aura et les chakras. Chacun peut apprendre à percevoir ces corps subtils, puis utiliser ses perceptions pour réaliser des traitements énergétiques à l’aide d’outils de chromothérapie et d’autres outils.

En savoir plus

Le corps physique est à la lumière ce que la glace est à l’eau

Cette hypothèse, après plus de 20 ans de recherches dans le domaine de la thérapie par les couleurs (appelée aussi chromo thérapie, colorthérapie ou chromatothérapie) est devenue une certitude expérimentale.

Elle permet de comprendre à la fois la symbolique des couleurs et leur efficacité thérapeutique.

Considérant le corps comme de la lumière condensée, on peut admettre alors qu’il est composé de chacune des couleurs contenues dans la lumière blanche.

La décomposition de la lumière du soleil à travers un prisme donne toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. A première vue, ces couleurs ont été reconnues classiquement au nombre de 7 (rouge, orange, jaune, vert, cyan, indigo, violet). Mais en réalité, l’arc-en-ciel contient une infinité de couleurs, de l’infra-rouge à l’ultra-violet.

Reprenant les traditions indiennes, nous considérons que chaque partie du corps correspond à une de ces couleurs de l’arc-en-ciel, allant du rouge pour le bas au violet pour le haut.

Il existe en plus de ces correspondances une enveloppe subtile, appelée « aura » dans cette tradition, qui contient plusieurs couches et qui est traversée par des vortex appelés chakras : à chaque niveau principal du corps correspond un chakra et une couleur.

 A suivre…

Dr Dominique Bourdin, Holo-Thérapeute
www.holobiolistic.eu

Découvrez les stages que je propose :

La structure vibratoire de l’être-humain

Nous, occidentaux, avons développé une approche très physique, matérielle, du corps humain, le décortiquant en des parties de plus en plus fines pour en connaître les moindres parcelles, ce qui a favorisé une science médicale très spécialisée. On a quelque peu laissé de côté toute une dimension reconnue depuis des millénaires par les cultures orientales : la dimension vibratoire (ou énergétique). En Inde, on parle de l’aura et des chakras, en Chine, des méridiens qui sont traités par l’acupuncture.

En rapprochant les traditions de ces pays et les données de la physique contemporaine, il est possible de concevoir que le corps humain est de la lumière condensée.

C’est ce qu’a fait le neuro-physiologiste américain David BOHM, pour qui l’ADN est une sorte d’antenne qui fait le pont entre la lumière solide qu’est le corps et la lumière fluide qui l’entoure.

On peut exprimer cela autrement : le corps physique est à la lumière ce que la glace est à l’eau.

 A suivre…

Découvrez les stages que je propose :

Une grille de lecture du sens de la vie basée sur nos besoins essentiels

Si nous admettons que la vie a un sens, je propose de développer ce sens en partant des besoins essentiels pour lesquels nous proposons un grille de lecture à partir de la couleur des chakras, un des éléments de l’aura, bien connu des indiens mais curieusement dénigré par la médecine officielle alors qu’il se mesure.

Voici la déclinaison de nos besoins essentiels par chakra :

  • Écarlate: nous avons besoin de racines, d’un lieu pour se poser.
  • Rouge: Nous avons besoin de nous sentir en sécurité…
  • Orange: …de vivre des expériences ludiques qui incluent la sexualité…
  • Jaune: …de trier (dans nos expériences comme dans notre nourriture) ce qui nous fait du bien, d’éliminer ce qui nous encombre…
  • Citron: … et de transformer ce que nous gardons au service de notre croissance et au service des autres ;
  • Vert: nous avons besoin de reconnaissance, d’aimer et d’être aimés ;
  • Turquoise: nous avons besoin de communiquer tout en préservant notre intégrité ;
  • Cyan: nous avons besoin de nous exprimer en toute authenticité…
  • Indigo: …de vivre des expériences qui font sens…
  • Bleu: …de les intégrer pour devenir de plus en plus conscients…
  • Violet: …de nous sentir relié à une source qui nous nourrit et que nous enrichissons de nos expériences…
  • Magenta: …et enfin de trouver notre cohérence.

Chacun de ces besoins correspond à un, ou plusieurs organes. Si un besoin n’est pas respecté, l’organe correspondant souffre jusqu’à tomber malade…

Les médias nous vendent de faux besoins, brouillent les pistes…

Or, nos médias nous saoulent de faux besoins en niant les vrais : ils entretiennent une insécurité, une instabilité professionnelle et donc de logement, ils autorisent et suscitent le plaisir, mais surtout celui qui dégrade…

Ils incitent à consommer, mais la nourriture fournie est souvent toxique et de mauvaise qualité. Alcool et cigarettes sont proposés pour pallier les manques.

Où est la reconnaissance quand le travail est souvent « presse-citron » : je presse / je jette.

Où est la communication réelle entre humains à l’époque d’internet, où 6h30 quotidiennes sont passées devant les écrans hors travail ?

Essayez d’être authentique si vous n’êtes pas dans la norme…

Comme l’a affirmé Patrick Le Lay, PDG de TF1, le 9/07/2004 : « pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. »

Et suscitent le rejet de la différence…

Dès qu’une personne ou un groupe pense différemment de la pensée ambiante, elle/il est mis au pilori. Le meilleur moyen étant l’accusation de dérive sectaire, puisqu’il provoque la peur.

Tout ceci fait que j’ai des doutes sur la volonté politique d’aller dans le sens du bien commun… des individus.

L’action à mener me semble bien plus globale que ce référendum sur la liberté vaccinale. Mais celui-ci constitue une étape fort utile car il sera, à mon avis, révélateur d’un mode de fonctionnement inhumain de la société, qui constitue pour moi la principale cause des maladies. Et cette étape sera utile car c’est en constatant qu’un système ne nous convient décidément pas, que nous pourrons (enfin) décider d’en changer.

Dr Dominique Bourdin, Holo-Thérapeute
www.holobiolistic.eu

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑