Recherche

Plus zen la vie

Prenez en main votre bien-être

Catégorie

Santé

Atelier de Hatha Yoga dimanche 9 avril 2017 : harmonisation du Chakra de la gorge (Wishuddha chakra)

Retrouvez-nous début avril pour un atelier de Hatha Yoga axé cette fois-ci sur des asanas (postures) en relation avec notre chakra de la gorge. Lors de cet atelier d’une durée de 3 heures et animé par Corinne ANGOT vous découvrirez une série de postures visant à harmoniser votre Wishuddha chakra. Depuis janvier, nous avons mis en place une nouveauté. Vous découvrirez les 5 Tibétains en première partie de l’atelier.

Thème de l’atelier de ce printemps

Travail sur le chakra de la gorge (Wishuddha chakra)

Lors de cet atelier, nous allons pratiquer le Hatha Yoga pour un travail corporel associé à la conscience du geste et du souffle, qui fait appel à un nombre infini de postures nommées
« asanas ». Il s’agit de vivre les asanas dans le pur présent, « Ici et maintenant », d’être
consciemment là, tout simplement.

Programme de l’atelier

Chaque atelier se structure en 6 phases :

  1. Un temps de recentrage, de lâcher-prise pour accueillir la séance (Relaxation, harmonisation des chakras)
  2. La maîtrise du souffle (Pranayama)
  3. Une préparation physique incluant les célèbres 5 Tibétains
  4. Pause thé
  5. La pratique des postures (Asanas)
  6. Un temps de transition pour revenir au quotidien (Méditation)

Corinne ANGOT

Corinne Angot, Shia Tsu, 25bis rue Desportes - 93400 Saint ouenProfesseure de yoga et praticienne bien-être. Formée et certifiée à l’enseignement du Hatha Yoga auprès d’Isha Hatha. Praticienne bien-être, diplômée de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST), de la
Fédération Française de massage assis (FEDEFMA) certifiée en Shiatsu Kurétaké à l’Institut Thérapeutique de Tokyo auprès de Maître Masanori Okamoto, formée et certifiée en massages ayurvédiques, californien-suédois, réflexologie plantaire sud africaine à l’IFS. Enseigne le yoga et développe son activité en soins énergétiques et bien-être. Initie à la pratique du yoga et du shiatsu en animant des stages et des ateliers dédiés à tous. Retrouvez Corinne sur www.shiatsuqi.com et sur De corps à cœur.

Informations pratiques

Date et horaires :
Dimanche 9 avril de 10h00 à 13h00

Lieu :
Salles Saint-Roch
35, rue Saint-Roch 75001 Paris (plan d’accès)
Métro : Tuileries (ligne 1) ou Pyramide (ligne 14)

Nous nous retrouverons dans la salle BERNANOS. La salle se situe au dernier étage de l’escalier B (escalier au fond du couloir)

Tarif :

  • 20 euros (tarif unique)

Après l’inscription en ligne, envoyer un chèque d’arrhes de 10 € à l’ordre de Guillaume FILLION à l’adresse suivante : 9, rue Michel Faraday 93200 Saint-Denis.

Venez avec un tapis de sol ou une grande serviette et une tenue ample et confortable.

Maximum 20 places

Cet atelier est ouvert à tous, débutants ou non, sans limite d’âge. 

Inscription :

Confirmer votre inscription en suivant le lien ci-dessous :

https://goo.gl/forms/Nw1kLnOkJN8DGF093

Pour plus de renseignements, appeler le 06 62 15 39 11.

Les 5 Tibétains, exercices de santé pour harmoniser vos 7 centres énergétiques

Les 5 Tibétains sont une série de cinq exercices que pratiquaient les moines Tibétains afin de jouir d’une existence heureuse. Ces rituels contribuaient à maintenir le corps en bonne santé et ralentir son vieillissement. C’est dans les années 1930 aux Étas-Unis qu’on entendit parler de ces rites en occident. Peter Kelder publia un ouvrage détaillant avec précision ces 5 rites ce qui contribua à leur popularité à travers le monde.

But : les 5 Tibétains activent nos 7 chakras en lien avec notre système endocrinien. Lorsque l’ensemble des 7 vortex tourne à grande et égale vitesse, le corps jouit d’une santé parfaite.

1er rite tibétain : le derviche tourneur

But : ce premier rituel permet de réveiller toute l’énergie dans le corps. Il a pour but d’augmenter la vitesse de l’énergie du corps, améliorer l’équilibre et évacuer l’énergie négative. Il informe également sur le niveau d’intoxication du corps.

Exécution de l’exercice : debout, placez les bras en croix (à l’horizontal), pieds écartés de la largeur des épaules. Les paumes de vos mains sont tournées vers le sol. Puis tournez sur vous-même, dans le sens des aiguilles d’une montre et ralentissez à la fin de chaque tour. Pour faciliter le tournoiement, pivotez sur le pied droit qui reste au sol et donnez l’impulsion avec le pied gauche. À la fin des tours, revenez les deux pieds écartés de la largeur des épaules, bien à plat sur le sol. Dès que vous ressentez des tournis au bout de 3 tours alors prenez la précaution de vous arrêter.

Respiration : respirez naturellement durant chaque tour.

Consignes de sécurité : arrêtez de tourner en cas de vertige.

Répétitions : commencez par effectuer quelques tours, entre 3 et 7 pour débuter. Lorsque votre corps est habitué, montez jusqu’à 12 tours puis 21 tours lorsque vous le sentirez avec une pratique quotidienne.

En résumé il stimule notre énergie vitale. Les effets de vertige se dissiperont avec une pratique régulière.

Récupération : Avant d’enchaîner avec le 2ème rituel prenez le temps de respirer profondément pour calmer la sensation de vertige. Joigniez vos deux mains au niveau du visage puis inspirer par le nez et expirer par la bouche 3 à 4 fois.

2ème rite tibétain : le clic clac

But : Ce rituel renforce notre dos, le cou et nos muscles abdominaux, stimule le centre énergétique du plexus solaire et tonifie le pancréas et la thyroïde.

Exécution de l’exercice : allongez-vous sur le dos et placez les bras le long du corps. A l’inspiration commencer par soulevez la tête, mention vers la poitrine, puis les jambes tendues, jusqu’à la verticale et à l’expiration Redescendez les jambes tendues puis la tête.

Consignes de sécurité : Les 15 premiers jours, faites l’exercice les genoux fléchis, pour protéger le dos au maximum. Pensez systématiquement à bien rentrer le menton en soulevant la tête. Maintenez le bas du dos en contact avec le sol pour protéger les lombaires. Si vous souffrez de problèmes de dos, faites le même exercice jambes pliées. Pensez à bien relâcher tout votre corps avant d’entreprendre la remontée.

Respiration : inspirer en montant la tête et les jambes, expirer en redescendant les jambes et la tête.

Répétition : 7 puis progressivement jusqu’à 21 avec une pratique régulière

Récupération : Avant d’enchaîner avec le 3ème rituel prenez le temps de respirer profondément pour vous détendre. Joigniez vos deux mains au niveau du plexus puis inspirer par le nez et expirer par la bouche 3 à 4 fois.

3ème rite tibétain : l’arc

But : étirer les fléchisseurs des hanches, la sangle abdominale et le cou. Cette exercice agit sur la thyroïde pour réduire la fatigue physique et la dépression psychique.

Exécution de l’exercice : positionnez-vous à genoux, pointes de pieds repliées au sol, placez les bras le long des cuisses ou sur vos hanches. Puis inclinez le buste en avant, de manière à ce que la nuque soit allongée et que le menton appuie sur la poitrine. Ensuite, levez la tête jusqu’à l’amener vers l’arrière et étirez le buste autant que possible en arrière en poussant sur vos hanches.

Consignes de sécurité : Les 15 premiers jours, faites l’exercice les genoux fléchis, pour protéger le dos au maximum. Pensez systématiquement à bien rentrer le menton en soulevant la tête. Maintenez le bas du dos en contact avec le sol pour protéger les lombaires. Si vous souffrez de problèmes de dos, faites le même exercice jambes pliées. Pensez à bien relâcher tout votre corps avant d’entreprendre la remontée.

Respiration : expirez lentement en inclinant la tête en avant, inspirez profondément en vous penchant vers l’arrière.

Répétition : 6 puis progressivement jusqu’à 21 avec une pratique régulière.

Récupération : Lorsque vous avez terminé, posez vos pieds à plat, puis asseyez-vous sur vos talons pour étirer vos chevilles et l’avant de vos pieds. Puis joigniez vos mains et effectuer 3 respirations profondes pour calmer les battements de votre cœur et vous détendre.

4ème rite tibétain : la table basse

But : Renforce et assouplie les épaules, les poignets, le bas du dos et les fessiers. Stimule le bas-ventre, le cou et les genoux.

Exécution de l’exercice : asseyez-vous au sol, jambes tendues, les pieds sont écartés de la largeur du bassin. Posez les mains à plat sur le sol, de chaque côté du bassin. Prenez une inspiration profonde puis ouvrez la poitrine vers l’avant et soulevez le bassin au maximum de manière à former un angle droit avec les genoux. Laissez aller la tête en arrière autant que possible. Revenez en position initiale à l’expire.

Consignes de sécurité : pour protéger vos articulations, appuyez bien sur le sol avec les mains, en verrouillant les poignets, les bras et les épaules. En fin d’expiration, rentrez le menton vers la poitrine.

Respiration : inspirez en soulevant le bassin, expirez (par la bouche ou le nez au choix)  en revenant en position assise.

Répétition : 6 puis progressivement jusqu’à 21 avec une pratique régulière.

Récupération : lorsque vous avez terminé, ramenez les pieds près de vos fesses, joigniez vos mains et effectuez 3 grandes respirations profondes pour diffuser l’énergie dans tout le corps.

5ème rite tibétain : la montagne

But : étirer toute la chaîne musculaire postérieure, tendons d’Achille, mollets, disques jambiers, muscles du dos et de la nuque. Permet de libérer la voix.

Exécution de l’exercice : positionnez-vous à quatre pattes. Les mains sont posées à plat (les doigts sont ouverts) bien parallèles, dans le prolongement des épaules. Les pieds sont écartés de la largeur du bassin, dans l’alignement des mains. Mettez-vous sur la pointe des pieds puis lentement, poussez votre bassin vers le haut en tendant les bras et les jambes. Les ischions montent vers le ciel. Avec vos mains, faites comme de petits pas en avant pour étendre peu à peu la colonne vertébrale. Les pieds doivent venir se poser à plat sur le sol. La tête reste vers le bas.

Consignes de sécurité : tournez bien les épaules vers l’extérieur pour libérer l’espace entre les omoplates. Les avant-bras s’éloignent ainsi du sol et naturellement la colonne retrouve une position neutre. Rentrez les basses côtes pendant toute la durée de l’exercice.

Respiration : adoptez une respiration calme et profonde.

Répétition : 6. Si vous débutez dans la pratique, restez seulement 30 ou 40 secondes dans la posture. Pour ceux qui peuvent rester dans la position, observez alors le relâchement de la masse abdominale sur le diaphragme, le relâchement de la langue…

Récupération : Lorsque vous avez terminé, revenez en position de la feuille, mains le long du corps et effectuez plusieurs respirations.

Précaution : les 5 Tibétains peuvent être pratiquer le matin comme le soir. Idéalement le matin afin de profiter de ces bienfaits redynamisant. Ne pas commencer par 21 répétitions mais soyez progressif afin de ne pas épuiser le corps inutilement.

Les 5 Tibétains en vidéo

Jean-Marie FRÉCON de Global Systema nous montre en images ces 5 rites.

Sources :
Les cinq Tibétains de Peter Kelder aux éditions J’ai Lu
Le site Internet de Domyos
La vidéo de ean-Marie FRÉCON

Article mis en avant

Atelier de shiatsu 29 janvier : Énergie de l’Eau – La Vessie en décubitus dorsal et ventral

Plus zen la vie vous propose un atelier de shiatsu de 4 heures (nouvelle formule 2017), axé sur l’énergie du l’eau. Cet atelier est avant tout un shiatsu familiale pour retrouver tonus et vitalité et un moment de partage énergétique puisque l’intérêt est le travail en binôme. 

20160710_104551 20160710_130723

Programme :

  • 1ère partie : relaxation et auto-massage do-in
  • 2ème partie : massage shiatsu sur le méridien des Reins en décubitus dorsal et ventral.

Corinne ANGOT

Corinne Angot, Shia Tsu, 25bis rue Desportes - 93400 Saint ouenPraticienne en zen-shiatsu (shiatsu de Masunaga). Diplômée de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST) et certifiée en Shiatsu Kurétaké à l’Institut Thérapeutique de Tokyo auprès de Maître Masanori Okamoto. Praticienne bien-être et professeure de yoga, développe son activité en soins énergétiques et bien-être et initie à la pratique du shiatsu de confort en animant des stages et des ateliers dédiés à tous.

Informations pratiques

Date et horaires :
Dimanche 29 janvier de 10h00 à 14h00

Lieu :
Salles Saint-Roch
35, rue Saint-Roch 75001 Paris (plan d’accès)
Métro : Tuilerie (ligne 1)

Nous nous retrouverons cette fois-ci dans la salle Connan. La salle est accessible par l’escalier A. A l’entrée de l’immeuble, l’escalier A est sur votre droite. Monter ensuite au 3ème étage.

Tarif :

  • 40 euros par personne (plein tarif)

Après l’inscription en ligne, envoyer un chèque d’arrhes de 20 €  à l’ordre de Guillaume FILLION à l’adresse suivante : 9, rue Michel Faraday 93200 Saint-Denis.

Venez avec un tapis de sol ou une grande serviette et une tenue ample et confortable.

Maximum 15 places

Ce stage est ouvert à tous, débutants ou non, sans limite d’âge. 

Inscription :

Confirmer votre inscription en suivant le lien ci-dessous :

https://goo.gl/forms/VvB4OhuLYU5oZHIJ3

Pour plus de renseignements, appeler le 06 62 15 39 11.

Qu’est-ce que l’énergie de l’eau ?

L’énergie de l’Eau représente la vie, la profondeur, le flux, le pouvoir et la purification et se manifeste en hiver. On sait que l’eau est la base essentielle de notre substance physique et que l’on ne survit que brièvement en son absence. On sait aussi que, sans eau, toute forme de vie cesse d’exister. La vie dépend de l’eau et l’eau est la source de vie ; les connaissances occidentales modernes sur les débuts de la vie sur cette planète dans l’océan de la soupe primordiale confirment cette hypothèse, ainsi que le concept oriental selon lequel le « Ki qui se déplace entre les reins » est le créateur de la vie.

Toute eau n’est pas profonde, mais elle s’écoulera toujours vers le niveau le plus bas. Dans le corps humain, l’élément Eau gouverne les structures et tissus les plus profonds, les os et leur moelle, ainsi que la moelle épinière. En termes de temps, elle atteint également le moment le plus reculé de l’être individuel, l’émergence de la vie à partir du vide au moment de la conception.

Tout comme l’eau dans une rivière s’écoule perpétuellement, chaque goutte adhère à l’autre donnant un aspect d’unité, toujours différent mais toujours identique ; on peut voir l’Essence du Rein de chaque individu comme partie du flux plus large de la descendance, transmise de génération en génération, mélangeant, diversifiant, prenant différentes formes, mais restant le même héritage de la vie. C’est le mouvement ainsi que le flux qui donnent à l’eau sa capacité de nettoyage ; elle élimine la saleté et évacue par les chasses d’eau et les égouts. De même l’élément Eau purifie en apportant l’énergie pour prévenir la stagnation dans l’esprit et le corps. Le flux continu d’eau signifie également pouvoir. La plus petite goutte peut, elle aussi, avec le temps, user les pierres. Le pouvoir de ce mouvement continu est incomparablement plus grand quand il prend de la vitesse dans un espace plus étendu, comme l’océan. C’est l’élément Eau  qui donne au corps humain son pouvoir et son énergie, et à l’esprit humain sa volonté de continuer.

La Vessie à la charge des territoires et des cités. Elle thésaurise tous les liquides à l’exception du sang. Les transformations des souffles sortent alors leur puissance. La Vessie dont la fonction d’organe est le stockage et l’excrétion d’urines, a un méridien dont la fonction a une importance bien plus grande. Les points de transport du méridien de la Vessie, appelés en japonais les points Shu, influencent directement le travail et la fonction de tous les organes du corps. Ils se localisent de chaque côté du rachis, le long de deux voies, internes et externe, du méridien de la Vessie, le plus souvent en un site proche de l’organe qu’ils gouvernent. Les points Shu indiquent que le méridien de la Vessie représente plus que l’organe physique de la Vessie, servant de véhicule pour les fonctions Yang des Reins. Le Yang du Rein fournit l’énergie pour toutes les fonctions de l’organe, et le méridien de la Vessie en tonifie toutes les fonctions.

L’organe Vessie reçoit des liquides impurs des Reins qu’il transforme en urine, stocke et excrète. Cette fonction peut être entravée par une déficience en yang du Rein, s’il n’existe pas suffisamment de ki disponible pour transformer les liquides en urine. Dans la théorie du zen shiatsu, la Vessie, conjointement aux Reins, englobe les motivations, l’instinct de survie et la réponse aux stimulis. Ses caractéristiques et fonctions diffèrent parfois subtilement de celles des Reins, et elles sont en grande partie dépendantes du trajet du méridien.

 

Audrey Briand, une psychologue pas comme les autres

Après Anthony Rousseau, Ce mois-ci, c’est au tour d’Audrey Briand de nous parler de son métier de sophrologue et psychologue.

Audrey, raconte-nous ton début de parcours ?

Je viens d’une famille compliquée. Pour m’adapter à mon entourage, l’analyser et ne pas me replier j’ai construit des moyens de communication et de compréhension parallèles, en plus de ceux que nous apprenons tous, afin d’être une petite fille comme les autres. Très tôt, j’ai ainsi développé une forme de spiritualité ainsi qu’une perception poussée des situations, vibrations et pensées d’autrui et une maturité, dont je n’avais pas conscience.

Le choix d’être Psychologue clinicienne est venu de façon logique en fin de lycée, l’esprit déjà bien formé, car c’était le seul métier que je désirais pratiquer, avec celui, par extension, de Psychothérapeute. Ce qui est sain, l’intensité et les responsabilités profondes qu’implique l’aide à modifier sa vie chez un patient, lui apporter la lumière faisaient partie de moi.

A l’université Paris VIII j’ai étudié avec passion car soigner et guérir est ma vocation. J’ai réalisé une psychothérapie personnelle, indispensable pour pratiquer, afin de boucler l’histoire.
Après 32 ans, je me suis mise à la sophrologie car j’adore soigner ce qui est psychosomatique.

Aujourd’hui, tu adoptes une approche holistique en consultation, peux-tu nous en dire plus ?

Oui car je veux pouvoir traiter (presque) tout patient. Or il me fallait structurer mon expérience par des techniques fiables et éprouvées pour pratiquer correctement.

Par l’acquisition des outils de TCC (Thérapie comportementale et cognitive) puis de la sophrologie je suis devenue une « psy améliorée » possédant ainsi une approche par les médecines alternatives, puisque aussi Sophrologue branche Clinique et Médicale.

Car ce que ne peut faire la sophrologie seule, tel traiter des troubles du comportement liés à une problématique personnelle (sociaux, anxieux, alimentaires…) ou psychosomatiques ancrés qui ne disparaîtront pas, est complété par la psychothérapie qui va traiter leur base psychique et réciproquement, ce fond soigné, nécessite des techniques pour concrétiser le soin: sophrologiques.

Les gens qui me consultent, recherchent sciemment cette double approche pragmatique-développement personnel qui les fait avancer très vite dans leur vie et régler ou améliorer leurs difficultés, symptômes quotidiens pour de bon, sont ravis. Il est donc question de concret dans mes séances, axées sur les solutions aux problèmes.

Psychologie et Psychothérapie permettent de diagnostiquer puis construire l’identité du sujet

Je m’explique : la Psychologie et Psychothérapie permettent de diagnostiquer puis construire l’identité du sujet, basée sur son histoire familiale. Le dialogue, l’analyse des conflits intrapsychiques, l’expression des émotions dénouent ; nous travaillons à conserver le positif de ce qui a été transmis au travers des images parentales écrasantes parfois, auxquelles le patient s’identifie. Celui-ci se crée alors de nouvelles règles avec une assise concrétisée par de réels changements de vie.

La TCC en pratique

La TCC, validée scientifiquement pour ses résultats, vise à prendre conscience de ses pensées erronées, déformées, comportements inadaptés pour interpréter et anticiper la vie plutôt que réagir aux évènements. Faite pour les anxieux, phobiques, sujets manquant de confiance, ses tests pointus, mises en situation et jeux de rôles au cabinet ou en extérieur parfois pour certains exercices, apprennent à cerner les causes d’apparitions des pensées dramatisantes, ce qui les sous-tend dans une situation anxiogène. Les émotions et motivations du patient comme celles de son « adversaire » (patron, parent, parler en réunion de travail… ), lui sont expliquées par le thérapeute, comprises de l’intérieur en échangeant les rôles avec lui et des comportements adaptés apparaissent.

Les patients sont métamorphosés par cette restructuration cognitive : ils connaissent enfin les joies de la spontanéité !

La Sophrologie Psychologique et Médicale

Enfin la Sophrologie Psychologique et Médicale : est du 3D, puisque corps, mental, émotionnel sont travaillés dans une même expérience/séance.
Les prises de conscience en psychothérapie sont métabolisées dans le corps et le psychisme avec la relaxation dynamique, sophronisations et visualisations où le patient se voit comme il se comprend désormais, programme son mental et son futur.

Pour les douleurs, maladies organiques le travail est réalisé, schémas à l’appui afin que le patient se visualise, sur sa physiologie et biologie. Pour exemple: du cytoplasme de ses cellules, au trajet prit par le neurotransmetteur, l’acétylcholine, pour effectuer un geste, décidé par le cerveau. Ce dernier crée les connexions neuronales, secrète des hormones par la suggestion sensorielle et visuelle ressentie en RD et sophronisation et les douleurs disparaissent ou s’atténuent ; les symptômes diminuent.

Ainsi, ai-je eu des fibromyalgiques marchant avec canne gambader après 1 séance.

Un patient Parkinson débutant avec raideurs, tremblements marchait souplement en 1 consultation. Après un mois de séances, celui-ci avait retrouvé sa coordination : il re-pratiquait l’aviron.

Enfin, pour un cancer des poumons d’une patiente, suite à des secrets familiaux destructeurs, nous avons optimisé sa chimiothérapie en reprenant les points de vue ensemble dans sa psychothérapie, ainsi que par des sophronisations d’immunothérapie. Ceux-ci l’ont aidée à faire disparaitre les nodules des poumons, elle en était convaincue.

Toutes les maladies, degrés d’atteinte ne se guérissent pas : il convient de rester lucide. Ceci dit ce quatuor Psychologie- Psychothérapie- Sophrologie Médicale-TCC ne m’a jamais déçue et a démontré son efficacité.

Audrey quelle est ta définition de l’énergie ?

Elle est partout, c’est de l’électricité. L’énergie est d’abord pour moi spirituelle: ce sont nos vibrations, on les ressent quand on a des émotions, quand on aime, déteste, plus c’est fort, plus tu vibres et tu as de l’énergie qui circule partout en toi. Elles constituent une partie de notre âme.

Pour moi, elle doit s’écouler dans le corps que ce soit par les méridiens en shiatsu notamment mais aussi par le circuit lymphatique, de la circulation et le métabolisme. Mais si cette énergie psychique ne trouve pas son issue dans le corps, il y a blocage énergétique qui devient trouble psychosomatique. Le cerveau télécommande le corps et le psychisme : reliés, ils se décuplent simultanément, c’est là que j’interviens dans mes consultations.

Merci Audrey d’avoir répondu à ces quelques questions.

Guillaume FILLION
Fondateur du blog, thérapeute et conseil en médecine holistique

Si vous aussi vous souhaitez la rencontrer pour une consultation, connectez-vous sur son site Internet à https://sophrologiepsychologiquecabinetaudreybriand.wordpress.com/

ou contacter directement Audrey BRIAND :

43 rue de Maubeuge 75009 Paris
Tél : 06.83.11.74.47

Lire aussi son portrait : https://pluszenlavie.co/audrey-briand/

Atelier de shiatsu 17 avril : relaxation des jambes et du hara en décubitus dorsal

Lors de cet atelier, nous allons pratiquer à deux la technique de relaxation japonaise que l’on appel le Shiatsu. Cet art du touché qui nous vient du pays du soleil levant agit sur notre métabolisme en stimulant des flux énergétiques parcourant notre corps.

Thème de l’atelier

L’énergie de la terre qui nous porte et nous nourrit se manifeste à chaque intersaison.Elle contrôle la pensée, les 4 membres, l’activité, le goût etc. Pour renforcer cette énergie avant le solstice d’été, nous travaillerons le couple énergétique rate-pancréas/estomac.

Pour la partie pratique, après la méditation et le Do-In, nous étudierons principalement le shiatsu des jambes et le hara en décubitus dorsal (kata couché sur le dos).

20160320_12283520160320_124716

Programme

  • 1ère partie : auto-massage Do-In
  • 2ème partie : massage Shiatsu à deux (kata couché sur le dos)

Les bienfaits du Shiatsu sur la santé

En stimulant la force vitale, le Do In – comme le Shiatsu – disperse les blocages ou tensions, facilite la concentration, calme l’esprit, maintient ou rétablit l’équilibre énergétique du corps. Ces pratiques sont particulièrement efficaces pour lutter contre le stress et les dysfonctionnements qui en découlent. Chacun apprend à se détendre, à mieux se
connaître, à avoir confiance en soi et à vivre harmonieusement avec son environnement.

Françoise Bataillon

F.BataillonEnseignante et praticienne de zen-shiatsu (shiatsu de Masunaga). Diplômée et membre de l’Association Iokaï Shiatsu Europe (AISE) et de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST). Après avoir formé de futurs praticiens de shiatsu, se consacre désormais à l’enseignement du shiatsu de relaxation et du Do-In sous forme d’ateliers ou de stages. Poursuit également son activité de soins énergétiques selon les méridiens de Masunaga et les Vaisseaux Merveilleux. Association Productions 2 Lettres : http://www.shiatsu-ap2l.blogspot.com

Informations pratiques

Date et horaires :
Dimanche 17 avril de 10h00 à 13h00

Lieu :
Salles Saint-Roch
35, rue Saint-Roch 75001 Paris (plan d’accès)
Métro : Tuilerie (ligne 1)

Nous nous retrouverons dans la salle Saint-Exupéry. La salle se situe au 2ème étage et est accessible par l’escalier B.

Tarif :

  • 35 euros par personne (plein tarif)
  • 20 euros (étudiant, demandeur d’emploi)

Après l’inscription en ligne, envoyer un chèque d’arrhes de 20 € (10 € tarif réduit) à l’ordre de Guillaume FILLION à l’adresse suivante : 9, rue Michel Faraday 93200 Saint-Denis.

Venez avec un tapis de sol ou une grande serviette et une tenue ample et confortable.

Maximum 16 places

Ce stage est ouvert à tous, débutants ou non, sans limite d’âge. 

Inscription :

Confirmer votre inscription en suivant le lien ci-dessous :

http://goo.gl/forms/h0iYZNW9nH

Pour plus de renseignements, appeler le 06 62 15 39 11.

Alchimiste de vie, transformer le plomb en or

2016 est une année d’achèvement et de mutation pour beaucoup d’entre nous. Ce n’est ni la première ni la dernière mais en ce qui me concerne, je prends soin de veiller à ne pas y faire n’importe quoi.

Hier, au volant de ma voiture pour aller rejoindre le réseau féminin que j’ai créé, j’ai entendu des mots comme créatrice de liens, passeuse de caps, dénicheuse de potentiel, activatrice de talents. Ces mots dansaient en moi comme des bulles de champagne. Puis, au bout de cette ribambelle de mots, il s’en est dit un beaucoup plus fort que les autres :

Alchimiste

Quand je regarde toutes ces années où je n’ai jamais trouvé l’intitulé qui me correspondait le mieux dans le travail que je fais auprès des autres, ce fut un véritable cadeau de recevoir ce mot. Parce qu’il répond vraiment à mon activité et il s’aligne parfaitement à celle que j’ai toujours été. Je n’ai jamais pu être mise dans une case professionnelle sans que j’en déborde et m’en extirpe très vite. Je n’ai jamais trouvé la fiche métier qui définit vraiment ce que je fais et pour cela, j’ai souvent été laissée de côté parce que j’étais indéfinissable.

Hier encore, quand j’ai prononcé ce mot au moment où la personne me demandait l’intitulé de mon activité, je l’ai entendu répondre : « Oui OK mais ta réelle activité c’est quoi ? Tu n’as pas toujours fait çà ? » Et bien si, j’ai toujours fait çà et quelle joie de pouvoir l’annoncer. Une vraie révélation.

Transformer le plomb en or

Toutes ces années passées à muter et à transformer, il était plus que temps que je le regarde. Tout d’abord chez moi car c’est un processus qui m’anime depuis longtemps. Le changement fait partie de ma vie depuis que je suis toute petite.

Ensuite, il y a toutes ces personnes que j’ai aidées à se défaire de ce qui les encombrait pour transformer plus positivement leur vie. Toutes celles que j’ai guidées à travers le brouillard pour rencontrer les trésors qui les habitent et à en faire quelque chose.

A chaque fois, que ce soit une lourdeur de vie, le poids d’une pensée ou d’une croyance, j’ai aidé à transformer ce plomb en or pour rebondir, créer, rayonner, naître, s’estimer, se respecter, s’affirmer, grandir et se sentir à sa place, dans sa réelle dimension.

Alchimiste de vie

Voilà le cadeau qui m’a été offert hier quand j’ai reçu ce mot. Et même s’il ne fait pas partie des métiers classiques, je m’en fiche, je n’ai pas une façon classique de travailler.

Ces capacités de clairaudience et de clairvoyance qui sont chez moi depuis ma naissance, me permettent d’accéder à des tas d’informations à une vitesse fulgurante. Mon travail s’en ressent puisqu’il ne s’embarrasse pas de procédures, de mesures, de pourcentages, de calculs, de fiches techniques ou autres.

Je reçois directement les infos nécessaires pour les restituer très rapidement ce qui impulse des résultats puissants à mes accompagnements qui se font en un temps très court.

Inutile de vouloir cibler là où je peux intervenir car je n’ai pas de cible ni de limites. Ma seule limite est celle de l’autre que je respecte. Parfois, mon rôle est de venir la bousculer pour qu’il fasse exploser les murs qu’il s’est lui-même construit pour s’enfermer et se restreindre.

Basculer et muter

Depuis de nombreuses années maintenant, le système bascule irrémédiablement et prend un autre axe sans nous demander notre avis. Et que nous voulions le ralentir ou le bloquer n’y changera rien car nous n’avons aucun contrôle sur ce changement de monde.

L’important est de se demander comment nous pouvons passer dans cet autre monde en devenir sans résister au changement. C’est là où j’interviens, au point de rotation interne qu’il est nécessaire d’orienter dans le bon sens pour basculer vers autre chose. Et c’est passionnant parce que chaque être humain, en fonction de son histoire, a ses propres rouages et demande une attention particulière pour trouver l’axe qui lui est le mieux adapté.

Je vous souhaite de vous défaire de vos carcans qui vous empêchent de vivre vraiment votre vie. Je vous souhaite de déposer les bagages trop lourds qui contribuent à votre manque de confiance et à la dévalorisation de ce que vous êtes. Je vous souhaite d’actionner cet axe qui va vous permettre de vous rencontrer réellement et d’activer vos talents sans culpabilité. Et si vous avez besoin de moi pour cela, ce sera une joie de pouvoir vous aider à y accéder pour vous révéler pleinement.

Chaleureusement,

Patricia VoisinL’Art d’être Soi pour entreprendre sa vie

Matinée découverte sur le taïchi chuan le 2 avril aux Buttes-Chaumont

Le taïchi chuan est un art-martial chinois très ancien et aujourd’hui cette discipline est pratiquée à travers le monde. Le taïchi chuan permet une relaxation complète du corps et de l’esprit car il ne nécessite pas d’utiliser la force physique. Le corps dans sa globalité se ressource par la pratique de techniques corporels visant à relâcher les tensions.

Les bienfaits du taïchi chuan sur la santé

  • d’avantages de muscles sont sollicités afin d’entretenir le corps dans sa globalité
  • le système cardio-vasculaire est renforcé
  • le stress et la fatigue disparaissent
  • accroissement de l’énergie vitale appelée le « Qi »

Programme de la matinée

Le style de taïchi chuan que vous découvrirez est le style Wudang. Ce style ancien remonte au XIVème siècle après JC. Son fondateur est Zhang San feng. Illustre moine taoïste à qui l’on attribut la création de l’école du Mont Wudang où se développèrent les arts-martiaux internes.

Encadrement

Guillaume FILLION, pratique les arts-martiaux chinois depuis une quinzaine d’années. Il a étudié avec plusieurs maîtres de styles différents : Wu, Zhao Bao , Royal, Wudang. Aujourd’hui il continue sa pratique avec Maître Gao Shi Kui au sein de l’Académie France Wutang.

Infos pratiques

Date : samedi 2 avril
Horaire : 10h00-13h00
Lieu : Buttes-Chaumont (Paris XIXe). Plan d’accès
Point de rassemblement : A l’entrée du parc. Côté Mairie du XIXe

Inscription et renseignement

Pour participer, vous pouvez m’écrire à la rubrique Me contacter.

Françoise Bataillon, enseignante et praticienne de zen-shiatsu – Interview

Je vais vous parler aujourd’hui de Françoise Bataillon. Je l’ai connu l’année dernière lors d’un stage dans le 10ème arrondissement à la Grange aux Belles. J’ai tout de suite accroché à sa pédagogie et son enthousiasme à nous faire partager avec passion le plaisir de recevoir et donner un shiatsu. C’est tout naturellement que je lui ai demandé de nous parler de son parcours et de sa vision du Shiatsu.

Bonjour Françoise,

Tu as rejoint la communauté Plus zen la vie en début d’année et nous avons mis en place ensemble un premier atelier de shiatsu qui eut lieu en février à Saint-Roch, Paris 1er.

Parle-nous de ton parcours et pourquoi tu en es venu à pratiquer le shiatsu ?

Étrangement, c’est en Inde, lors d’un séjour à Bénarés en 1980 où j’apprenais la danse Katak, que j’ai découvert le shiatsu, qui est japonais, en recevant un « massage ». De retour à Paris, j’ai commencé à suivre les cours de shiatsu de la M.E.C.E.O. (Maison d’Échanges Culturels Est Ouest) dans le 13ème arrondissement. Là j’ai rencontré Yasutaka Hanamura dont je deviendrai plus tard l’assistante. Après une pratique amicale puis l’abandon du shiatsu au profit d’autres activités, je recommence mon apprentissage en 1994, cette fois avec l’école Iokaï et Sensei Sasaki.

A partir de cette période, le shiatsu devient progressivement mon activité principale. Outre les soins énergétiques, l’enseignement du shiatsu et du Do In enrichit ma pratique et vice-versa.

Que peux-tu nous dire aujourd’hui sur l’ouverture de la pratique du shiatsu en France ? La FFST organise cette année les premières journées de shiatsu en France, c’est une grande première et une belle initiative malgré qu’elle arrive un peu tardivement contrairement à d’autres fédérations.

Dans les années 80, Yasutaka Hanamura, l’un des héritiers de Masunaga, est presque le seul enseignant de shiatsu à Paris. Aujourd’hui, on ne compte plus les écoles (certaines adhérentes de la FFST) et les styles de shiatsu. L’offre est énorme, et c’est une bonne chose à condition de ne pas trop s’éloigner de la source (le shiatsu traditionnel de Masunaga, Namikoshi, Yamamoto etc.) Ces journées nationales du shiatsu organisées par la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel du 19 au 27 mars auront le mérite de faire découvrir au public la diversité de cette discipline. Et surtout de l’expérimenter.

Avec le recul que tu as maintenant, quelle est ta vision du shiatsu et ton ressentie sur cette belle pratique ?

Désormais, j’envisage le shiatsu comme un art dont je ne cesse de découvrir chaque jour la subtilité, la gamme immense de possibilités et de créativité et enfin l’efficacité curative. Quant au Do In, c’est un magnifique outil pour se maintenir en bonne santé et régler les petits déséquilibres avant qu’ils ne s’amplifient. Ces outils apprennent à être autonome dans sa vie, et conscient puisque cette médecine énergétique est holistique.

Le travail de réflexion et de recherche est à mon sens indispensable pour approfondir la pratique quotidienne, la questionner, la remettre en cause et la nourrir. Mais d’autres sources d’intérêt telles le taïchi chuan, l’étude de textes de médecine chinoise ou issus de la psychologie jungienne, du symbolisme, de la cabale… complètent cette pratique du shiatsu avec la volonté de créer des ponts entre les cultures, de mettre en relief leur tronc commun, d’explorer tout ce qui a trait à l’enrichissement et au développement global de l’être.

Merci Françoise d’avoir accepté de répondre à cette interview.

Retrouvez Françoise Bataillon avec Plus zen la vie lors de nos deux prochains ateliers de Shiatsu les 20 mars et 17 avril à Paris 1er mais aussi à la Grange aux Belles à Paris 10ème du 18 au 21 avril.

Pour en savoir plus sur ses activités, voici son site internet : http://www.shiatsu-ap2l.blogspot.fr/

 

Atelier de shiatsu 20 mars : relaxation des côtés du corps

Lors de cet atelier, nous allons pratiquer à deux la technique de relaxation japonaise que l’on appel le Shiatsu. Cet art du touché qui nous vient du pays du soleil levant agit sur notre métabolisme en stimulant des flux énergétiques parcourant notre corps.

Thème de l’atelier

Dans le cadre des premières journées nationales du Shiatsu et du Do In initiées par la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel, Plus zen la vie invite Françoise Bataillon ( http://shiatsu-ap2l.blogspot.fr/) à animer un « Atelier découverte du Do In et Shiatsu familial ». Cet atelier est ouvert à tous. En adéquation avec la saison, l’énergie du printemps (le bois, le vent, le foie, la colère…) sera explorée en Do In et Shiatsu en mettant l’accent sur les côtés du corps et ses déséquilibres.

IMG_2529 IMG_2533

Programme

  • 1ère partie : auto-massage Do-In
  • 2ème partie : massage Shiatsu à deux (côtés du corps)

Les bienfaits du Shiatsu sur la santé

En stimulant la force vitale, le Do In – comme le Shiatsu – disperse les blocages ou tensions, facilite la concentration, calme l’esprit, maintient ou rétablit l’équilibre énergétique du corps. Ces pratiques sont particulièrement efficaces pour lutter contre le stress et les dysfonctionnements qui en découlent. Chacun apprend à se détendre, à mieux se
connaître, à avoir confiance en soi et à vivre harmonieusement avec son environnement.

Françoise Bataillon

F.BataillonEnseignante et praticienne de zen-shiatsu (shiatsu de Masunaga). Diplômée et membre de l’Association Iokaï Shiatsu Europe (AISE) et de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST). Après avoir formé de futurs praticiens de shiatsu, se consacre désormais à l’enseignement du shiatsu de relaxation et du Do-In sous forme d’ateliers ou de stages. Poursuit également son activité de soins énergétiques selon les méridiens de Masunaga et les Vaisseaux Merveilleux. Association Productions 2 Lettres : http://www.shiatsu-ap2l.blogspot.com

Informations pratiques

Date et horaires :
Dimanche 20 mars de 10h00 à 13h00

Lieu :
Salles Saint-Roch
35, rue Saint-Roch 75001 Paris (plan d’accès)
Métro : Tuilerie (ligne 1)

Nous nous retrouverons dans la salle Saint-Exupéry. La salle se situe au 2ème étage et est accessible par l’escalier B.

Tarif :

  • 35 euros par personne (plein tarif)
  • 20 euros (étudiant, demandeur d’emploi)

Après l’inscription en ligne, envoyer un chèque d’arrhes de 20 € (10 € tarif réduit) à l’ordre de Guillaume FILLION à l’adresse suivante : 9, rue Michel Faraday 93200 Saint-Denis.

Venez avec une grande serviette ou un tapis de sol et une tenue ample chaude et confortable.

Maximum 16 places

Inscription :

Confirmer votre inscription en suivant le lien ci-dessous :

http://goo.gl/forms/WZsAkfKCGV

Pour plus de renseignements, appeler le 06 62 15 39 11.

 

 

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑