Recherche

Plus zen la vie

Prenez en main votre bien-être

Catégorie

développement personnel

Stages de Sophrologie et Psychothérapie

Audrey BRIAND  s’associe avec Plus Zen la Vie pour proposer une série de stages de Sophrologie et de Psychothérapie d’une durée de deux jours.

Reprendre le contrôle de soi et sa vie en modifiant ses pensées et réactions anxieuses, par la Sophrologie Psychologique & Médicale.

Dates des stages en week-end :

Janvier

  • Samedi 7 & Dimanche 8
  • Samedi 14 & Dimanche 15
  • Samedi 28 & Dimanche 29

Février

  • Samedi 4 & Dimanche 5
  • Samedi 11 & Dimanche 12
  • Samedi 18 & Dimanche 19
  • Samedi 25 & Dimanche 26

Stage accessible à tous

Retrouver le contrôle de soi et sa vie au quotidien par des techniques de respiration, visualisations, relaxation physique et mentale afin de se reprogrammer aux situations anxiogènes. Identifier les causes de ses automatismes et symptômes pour stopper l’angoisse et ses manifestations physiques, psychiques, émotionnelles, comportementales. Transformer ses actes et pensées par des réactions adaptées, dans l’assertivité et l’affirmation de soi, avec mises en situations concrètes des moments anxiogènes vécus quotidiennement par les participants.

But de ces deux journées : se comprendre, ce qui est en jeu pour soi dans ses angoisses, pratiquer des techniques comme en séances individuelles de Sophrologie Médicale et de Psychothérapie, afin de devenir apte à mieux conduire sa vie et en obtenir le meilleur pour soi et dans ses relations avec les autres.

Qui est Audrey BRIAND ?

Maitre en psychologie clinique et pathologique – Sophrologue branche clinique & médicale – Psychothérapie et outils de thérapie comportementale & cognitive.

Thérapies réalisées : Consultations & Thérapies de Sophrologie Psychologique & Médicale – Entretiens Psychologiques – Psychothérapie – Utilisation des TCC.

Patients suivis et pathologies principales traités : crises d’angoisse; cancer; blocages psychosomatiques; fibromyalgie; modification d’un comportement psychique, relationnel, professionnel, personnel; troubles anxieux; troubles alimentaires ou simple aide à mincir; acouphènes; douleurs; phobie; préparation à un évènement (concours, examen..)…

Site Internet: https://sophrologiepsychologiquecabinetaudreybriand.wordpress.com

Connaître plus en détail son parcours

Thérapie en WEEK-END proposée par AUDREY BRIAND

CABINET PARAMÉDICAL DE THÉRAPIE- SANTÉ- PSYCHOTHÉRAPIE- RELAXATION

Adresse : 43 rue de Maubeuge 75009 Paris
en rez-de-chaussée cour, 3ème porte sur la droite, après avoir passé le porche
Métro : Poissonnière ou Cadet (ligne 7) et Anvers (ligne 2)
Horaires : de 10h à 17h30
Tarif : 160 €
Réservation obligatoire : chèque d’arrhes de 30€ à l’ordre de  M. Guillaume FILLION  à envoyer au 9 rue Michel Faraday 93200 SAINT-DENIS

Inscription au préalable en indiquant vos coordonnées pour être recontacter
https://goo.gl/forms/X2z7258eHeX0Rc7v2

5 participants maximum par stage en week-end

La Sophrologie Médicale et la gestion du stress. But : retrouver une sécurité intérieure de base

La maladie psychosomatique exprime une dualité corps- esprit. L’action du cerveau sur le corps et réciproquement le corps ressentant bien-être ou douleur, modifie notre humeur et perception de toute chose.

Bien souvent, un organe ou une fonction défaillante se trouve à l’origine des symptômes, lesquels se sur-développent en cas de stress. Pour les autres cas, aucun diagnostique ne pourra être posé ; seule l’explication d’une souffrance morale, émotionnelle, professionnelle, matérielle ou affective causant une profonde détresse à la personne expliquera le stress engendrant sa maladie.

Le symptôme cristallisé sur telle ou telle partie du corps symbolise psychologiquement l’état intérieur et le problème insoluble qui fait souffrir son « propriétaire ». Explications :

En Psychologie le symptôme représente le besoin inassouvi de nature affective, narcissique ou agressive latent, lancinant chez le sujet qui organise, sans le savoir parfois, son existence autour de ce manque. Il montre de façon évidente et publique ce que le patient ne peut pas dire. Le Psychologue dès lors qu’il est également Sophrologue va ainsi travailler en psychothérapie à lui faire verbaliser sa souffrance, reliée à l’histoire de sa vie et tenter d’y trouver une solution autre que ce pénible compromis, qu’est sa maladie…

…et à faire semblant de ne plus s’en préoccuper en Sophrologie durant ses exercices, en s’occupant du corps du patient dans sa globalité et des pensées qui découlent de ses ressentis. Ce sont ces réflexions et sensations physiques qui vont faire avancer le patient sur sa propre compréhension de lui-même et sa façon de voir et mener sa vie. Il y aura prises de consciences et découvertes successives, reliées à sa psychothérapie en cours menée en parallèle, jusqu’à petit ou fort déblocage général dans la vie du patient. Puis dans son corps.

Grâce à cette nouvelle triple maturité tant existentielle qu’intellectuelle et physique, le symptôme psychosomatique du sujet régresse, voir disparaît  car perd également de son importance pour lui au fil du temps, remplacé par de nouvelles ressources émotionnelles mises à jour au cours de sa double thérapie. Ce qui avait besoin d’être tant dit et montré est abandonné sous l’effet des nouvelles forces acquises.

Audrey BRIAND, Maître en Psychologie Clinique et Pathologique- Sophrologue branche Clinique.

Trouver les ressources nécessaires pour détruire les barrières qui nous empêchent d’avancer

« Impossible n’est pas français », déclarait Napoléon. Mais la plupart d’entre nous hésite à faire le plongeon dès qu’il s’agit de mettre un projet en chantier et de chambouler nos vies. Pour y parvenir, il faut avant tout définir sa propre situation, ses valeurs et surtout identifier les obstacles qui pourrait nous y empêcher.

Rêvons d’abord

Laissez aller votre imagination et articulez vos envies. C’est en vous projetant dans l’avenir que vous parviendrez plus facilement et concrètement à vos fins. Tout projet commence par un fantasme. Continuez à croire en vos premiers rêves, pensez à nourrir cette âme enfantine qui est encore en vous et notamment à faire des activités avec votre petite famille comme du maquillage pour enfants ou encore des ateliers d’origamis faciles.

Identifier la nature des obstacles

Nous avons tous des contraintes mais certaines nous sont plus imposées par notre inconscient ou notre entourage que par la réalité. Afin de vous débarrasser de ces barrières qui vous empêchent d’avancer, il est impératif de les identifier. Tout d’abord il y a des obstacles qui vaillent la peine d’être surmontés. La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Toutefois, si ces obstacles font partie d’un parcours qui ne mène à rien dans un contexte sans issue, alors il faut renoncer. Les disputes qui escaladent et engagent des frais d’avocat sont l’exemple typique de situations désespérantes qui mènent souvent droit dans le mur.

Il faut détruire pour créer

C’est souvent nos engagements, nos contraintes financières mais surtout l’entourage qui nous empêchent d’avancer ou de se consacrer à un projet. Les valeurs familiales inculquées dès le plus jeune âge, le conjoint récalcitrant et conformiste, les amitiés toxiques ou les collègues coercitifs, autant de freins à notre créativité. Soyez strict et redevenez objectif avec vous-même : libérer-vous des personnes négatives, des tâches qui n’en valent pas la peine, des choses que vous détestez faire. Reprenez vos rêves et votre vie en main. Apprenez à dire non et à tout remettre en question.

Faites le saut

Mettez votre projet à plat, profitez d’internet pour rassembler les ressources et les témoignages de ceux qui l’ont fait avant vous. Ne pensez pas à ce que vous ne savez pas faire, concentrez-vous sur ce que vous avez envie de faire, l’expérience fera le reste. Lancez-vous sans hésiter, on a tous commencé par là. « Chaque enfant est un artiste. Le problème c’est de rester un artiste lorsqu’on grandit » disait Picasso. Si vous avez des enfants, il existe un tas de possibilités pour mettre en œuvre des projets qui pourrait non seulement vous épanouir mais vous créer des revenus. Vous n’avez jamais fait d’école d’art ? Qu’à cela ne tienne. Faire des origamis faciles ou de la peinture sont l’une de ces activités simples et peu coûteuses qui peut vous ouvrir au monde sans peur de l’inconnu. Alors, lancez-vous dans l’aventure passionnante d’un projet qui vous tient à cœur, vous aurez tout à y gagner.

Catherine Laz

2ème soirée-conférence le 5 janvier 2017 : La Sophrologie Médicale & la gestion de l’angoisse

Plus zen la vie a le plaisir de vous annoncer sa nouvelle conférence sur la Sophrologie Médicale (deuxième édition). Toujours sur le même principe : présentation de la pratique, échange débat avec le public et exercice de relaxation collective en fin de conférence.

Audrey BRIAND animera en ma présence cette soirée-conférence le jeudi 5 janvier 2017 à 19h15 à :

L’ANTICAFÉ LOUVRE
10 rue de Richelieu
75001 Paris

Thème : « La Sophrologie Médicale et la gestion de l’angoisse. But: retrouver une sécurité intérieure de base »

Programme

  • Explications physiologiques et psychiques de l’angoisse. Les causes et manifestations des divers symptômes, actions du cerveau sur le système nerveux végétatif; l’histoire personnelle, professionnelle et familiale amenant ces décompensations. Présentation de cas cliniques de patients reçus au cabinet.
  • Exercices de respiration et de Sophrologie.

Qui est Audrey BRIAND ?

Audrey BRIANDMaitre en psychologie clinique et pathologique – Sophrologue branche clinique & médicale – Psychothérapie et outils de thérapie comportementale & cognitive.

Thérapies réalisées : Consultations & Thérapies de Sophrologie Psychologique & Médicale – Entretiens Psychologiques – Psychothérapie – Utilisation des TCC.

Patients suivis et pathologies principales traités : crises d’angoisse; cancer; blocages psychosomatiques; fibromyalgie; modification d’un comportement psychique, relationnel, professionnel, personnel; troubles anxieux; troubles alimentaires ou simple aide à mincir; acouphènes; douleurs; phobie; préparation à un évènement (concours, examen..)…

En savoir plus en lisant son interview

Informations pratiques

Date : jeudi 5 janvier 2017 à partir de 19h15 à l’Anticafé Louvre.

Inscription : pour participer il suffit de s’inscrire au préalable en suivant ce lien : https://goo.gl/forms/w2qkzPUP9AKDxCa22

Tarif : 5€ de l’heure. 15% des réductions pour les membres, inscription gratuite via ce lien : https://www.anticafe.eu/membership/

Il y a en plus 10% (cumulable) pour étudiants et demandeurs d’emploi. Les boissons sont offertes et sont en libre-service.

Pour se rendre à l’Anticafé Louvre, sortir à la station de métro Pyramides (ligne 14) ou Palais Royal (ligne 1). Plan d’accès (https://goo.gl/maps/SPY9iZ9L5iJ2).

 

Comment se défaire des relations qui nous polluent ?

Si certaines relations nous font du bien et nous apportent beaucoup, d’autres au contraire ont un impact négatif sur nos vies. Malheureusement, à cause d’une addiction, ou par peur de se retrouver sans relation, on entretient ces relations avec ces personnes qui nous font pourtant du mal. Comment faire pour se débarrasser de ces relations toxiques ?

Ce n’est pas facile, mais il y a bien des moyens. Il faut réussir à organiser sa vie comme on le fait lorsque l’on fait l’organisation de sa maison, et faire un tri dans ses relations est une étape importante. Selon les personnes et la façon dont ils nous polluent, les techniques pour s’en défaire sont différentes. Cet article vous donnera quelques conseils qui vous aideront à faire le premier pas.

  1. La première idée est de s’éloigner de la personne toxique, l’idéal étant de rompre tout contact. Cela permet de se désengager de la relation, et d’utiliser ce temps pour se retrouver, apprendre à vivre sans cette personne, et pour développer sa confiance en soi. Vous pourrez ensuite montrer à la personne que vous êtes épanoui et que vous n’avez pas besoin d’elle pour vivre pleinement votre vie. Cela devrait limiter son emprise sur vous.
  1. Une deuxième possibilité lorsqu’on se rend compte qu’une de nos relations est toxique est de confronter la personne. Plutôt que de tout lui passer et de s’excuser à chaque critique, il s’agit de lui dire la vérité pour que cette personne toxique prenne conscience de la gravité de son comportement et de son effet sur vous. Si cela fonctionne, ce sera sûrement un soulagement pour vous deux.
  1. Lorsque vous êtes dans une relation toxique, vous vous isolez et vous éloignez de vos amis et de votre famille, soit les personnes qui peuvent vous faire du bien. Il s’agit de reconnecter avec ces personnes proches qui pourront vous aider à vous sentir bien et vous apporter une relation équilibrée et agréable.
  1. Lorsque vous aurez renoué avec ces proches, ils seront à même de vous raisonner et de vous conseiller. En bénéficiant d’un regard neuf et impartial, vous aurez sûrement une vision différente de la situation et vous pourrez alors prendre conscience de ce qui ne va pas et de ce que vous pourrez ou devrez faire pour y remédier.
  1. Enfin, il faut que vous preniez confiance en vous. En vous remettant sans arrêt en question, vous vous faites vous-même du mal et ajoutez de la toxicité à la relation. Dites-vous une fois pour toute que vous n’êtes pas en tort, et que c’est bel et bien l’autre personne qui se comporte mal.

Ces quelques conseils devraient vous aider à sortir d’une relation toxique et à reprendre une vie normale. Pensez bien qu’il faut pouvoir faire le ménage et le tri dans ses relations comme pour l’organisation de sa maison : il faut s’y sentir bien. Prenez-votre courage à deux mains et vous verrez que vous en sortirez grandi et plus fort. Vous pourrez alors vous consacrer pleinement à votre épanouissement en vous entourant de personnes qui vous font du bien sans même s’en rendre compte.

 

Le Jeu du Tao avec Gaël Marin

Gaël Marin est animateur de Jeu du Tao et fondateur du site « Inimaginable Tao ». Il propose des soirées ludiques, sous forme de jeu de société collaboratif, pour avancer vers ses objectifs personnels tout en vivant un échange de grande qualité avec des inconnus.

Gaël Marin« Les soirées Jeu du Tao que j’anime s’adressent aux personnes dans une démarche de croissance personnelle, et sensibles à une approche globale des choses. Ce qui y est proposé, est d’aborder un aspect de notre vie quotidienne sous un angle différent : plutôt que de « travailler » le problème, avec une certaine lourdeur et beaucoup de sérieux, on va le « jouer » avec légèreté, et se laisser surprendre pendant quelques heures, par les cartes, les questions des autres participants et la finesse de l’animation. Pendant ce temps-là, le travail se fait… en douceur. Je le vois dans mes parties, étant donné ma double casquette d’accompagnant et de tao-animateur.

D’une certaine manière, on vient à une partie Jeu du Tao pour confier sa problématique à tout un groupe qui va nous aider, en jouant, à faire le tri et y voir clair. Ce sont donc des espaces particulièrement bénéfiques pour les personnes en questionnement autour d’un projet ou une situation de leur vie. Cela peut être une difficulté relationnelle, amoureuse ou parentale, un rêve que l’on ne parvient pas à concrétiser, ou toute autre situation vécue qui pose problème ou que l’on souhaiterait améliorer !

C’est aussi, pour nous autres qui sommes très engagés dans le ‘Développement personnel’, un excellent moyen de faire goûter à nos proches ce que nous faisons, puisque le jeu vient nous mettre en mouvement intérieur dans la légèreté et l’interaction, quel que soit notre avancement personnel.

J’adore vraiment la combinaison du jeu et du développement personnel, car je suis convaincu que l’on n’avance jamais aussi vite que lorsqu’on y prend du plaisir ! Alors jouer à se développer… que demander de mieux ? »

Gaël Marin est coach professionnel et coach de vie. Il a fondé son site Inimaginable Tao en 2014 pour promouvoir au travers du Jeu du Tao une approche ludique et collaborative du développement personnel.

logo-inimaginable-taoInfos et dates de ses prochaines soirées sur son site : http://inimaginabletao.fr et aussi sur sa page facebook : https://www.facebook.com/inimaginabletao

La dualité ? kesako ?

Bonjour à tous,

Voici pour vous en ce début de mois de novembre, un article sur la dualité de notre personnalité écrit par mon ami Chris, blogueur du blog « Les Conseils de Chris« . Étant tout nouveau sur la blogosphère, je vous invite à parcourir les quelques rubriques de son site.

Bonne lecture à tous !

La dualité ? kesako ?

L’ idée que chaque être humain ne forme qu’une seule et même personne, entière et indivisible, avec son caractère, son vécu, ses petites particularités et ses ressemblances avec les autres êtres humains, est un fait banalement reconnu de tous.

Pourtant, tapi dans son inconscient, un autre moi semble bel et bien exister…

Notre dualité

De temps à autres, il nous semble bien que nous nous mettons à penser et à agir d’une façon qui vient contredire l’image que nous avons de notre personne …. Autant de petits signes, étranges, qui marquent notre vie quotidienne et auxquels, bien souvent, nous ne prêtons pas attention.

Le fait est que, pour la plupart, nous avons en nous un autre « moi », un « double », qui nous amène à agir ou à penser de manière contradictoire avec ce que nous pensons être notre personnalité profonde. Bien souvent, nous nous disons alors ou l’on nous conseille de ne pas nous casser la tête, et nous continuons dès lors à avancer dans la vie sans plus nous poser de questions …

Or, cette impression de dualité est essentielle à comprendre. En effet, la dualité révèle qu’une partie de nous est en contradiction avec ce que nous pensons et faisons dans la vie que nous menons. Cette contradiction « voilée » exprime quelque chose de très important. Nos contrariétés font sens à plus d’un titre.

Lire la suite

Soirée-conférence le 1er décembre : La Sophrologie Médicale & la gestion de l’angoisse

Plus zen la vie a le plaisir de vous annoncer sa nouvelle conférence sur la Sophrologie Médicale. Toujours sur le même principe : présentation de la pratique, échange débat avec le public et exercice de relaxation collective en fin de conférence.

Audrey BRIAND animera en ma présence cette soirée-conférence le jeudi 1er décembre à 19h15 à :

L’ANTICAFÉ LOUVRE
10 rue de Richelieu
75001 Paris

Thème : « La Sophrologie Médicale et la gestion de l’angoisse. But: retrouver une sécurité intérieure de base »

Programme

  • Explications physiologiques et psychiques de l’angoisse. Les causes et manifestations des divers symptômes, actions du cerveau sur le système nerveux végétatif; l’histoire personnelle, professionnelle et familiale amenant ces décompensations. Présentation de cas cliniques de patients reçus au cabinet.
  • Exercices de respiration et de Sophrologie.

Qui est Audrey BRIAND ?

Audrey BRIANDMaitre en psychologie clinique et pathologique – Sophrologue branche clinique & médicale – Psychothérapie et outils de thérapie comportementale & cognitive.

Thérapies réalisées : Consultations & Thérapies de Sophrologie Psychologique & Médicale – Entretiens Psychologiques – Psychothérapie – Utilisation des TCC.

Patients suivis et pathologies principales traités : crises d’angoisse; cancer; blocages psychosomatiques; fibromyalgie; modification d’un comportement psychique, relationnel, professionnel, personnel; troubles anxieux; troubles alimentaires ou simple aide à mincir; acouphènes; douleurs; phobie; préparation à un évènement (concours, examen..)…

En savoir plus en lisant son interview

Informations pratiques

Date : jeudi 1er décembre à partir de 19h15 à l’Anticafé Louvre.

Inscription : pour participer il suffit de s’inscrire au préalable en suivant ce lien : https://goo.gl/forms/KjB56j3ogApuc9e83

Tarif : la soirée est au prix de l’Anticafé à savoir 5€ de l’heure. 15% de réduction pour les étudiants et demandeurs d’emploi. A votre arrivé, une carte décomptant les heures passées sont distribuées à l’accueil.Les boissons sont offertes et sont en libre-service.

Pour se rendre à l’Anticafé Louvre, sortir à la station de métro Pyramides (ligne 14) ou Palais Royal (ligne 1). Plan d’accès (https://goo.gl/maps/SPY9iZ9L5iJ2).

 

Gestion du stress : en quête de sens

Si je baigne dans un bain de bonnes vibrations alors je vibre bien.

Et puis, je suis allée chercher du tiers pour étoffer mon expertise en Gestion de Stress:

  1. J’ai continué ma thérapie individuelle
  2. J’ai entamé une thérapie de groupe
  3. J’ai commencé une école de psychothérapie (1an et demi de mise en pratique dans un vrai accélérateur à particules)
  4. J’ai vu une ostéopathe pendant quasiment 5 ans (1 fois par mois), pour m’aider à libérer mon corps physique de tous ces nœuds suite à tous mes traumas physiques.
  5. J’ai vu une homéopathe/acupunctrice pour m’aider dans un traitement de fond.
  6. J’ai vu un magnétiseur
  7. Je me suis faite masser aussi souvent que possible pour m’aider à apprivoiser ce corps physique et lui transmettre un message d’amour inconditionnel.
  8. J’ai vu une bio énergéticienne.

Et puis j’ai lu beaucoup, beaucoup de livres, pour comprendre.

Et je me suis intéressée à un grand nombre de sujets, car ma quête de sens (voir le documentaire : http://enquetedesens-lefilm.com),  m’a fait beaucoup voyager par les livres d’un sujet à un autre. Voici ma caisse à outils pour vous accompagner en termes de Gestion du Stress :

  • Psychologie
  • Philosophie
  • Sciences
    • Physique et Physique Quantique
    • Biologie
    • Anatomie
    • Physiologie
    • Astrologie et Astronomie
    • Neurosciences
    • La géométrie sacrée
    • Archéologie
    • Sociologie
    • Ethnologie
  • Décodage biologique
  • Hypnose
  • Sophrologie
  • Relaxologie
  • Thanatologie
  • Nutrition
  • Phytothérapie, Naturopathie
  • Médecine Chinoise
  • Les cristaux et leurs vertus
  • Le Son, le Verbe et leurs vertus
  • Les couleurs et leurs vertues

Au plus j’avançais, au plus cette quête me ramenait toujours vers le même éléments, l’ESPRIT. Cette quête est donc devenue une quête spirituelle. Et je ne parle pas de dogme religieux. Je parle de cette part de mon ESPRIT qui est restée pure, innocente, authentique et qui est en reliance avec le TOUT, cette part de moi qui SAIT.

J’ai ouvert une fenêtre, une porte pendant cette quête de sens que je ne fermerai jamais. Je sais que j’irai toujours plus loin dans ma quête, jusqu’à mon lit de mort, quand ce véhicule charnel, ce corps physique aura libérer mon âme. Mais je sais aussi que la vie continue aussi après, pour l’avoir expérimenté en E.M.I. et que donc je continuerai cette quête.

Comment assurer en termes de Gestion du Stress? Comment se reconnecter à la partie saine de son Esprit? La méditation!

L’outil que j’ai trouvé, et que l’ensemble des sages de ce monde s’accordent à dire  comme étant le plus puissant, c’est la MÉDITATION. (cf mon article la Méditation)

Je suis, depuis 5 ans, une méditante profonde. Je médite quasiment tout au long de ma journée, car j’ai appris la méditation dynamique.

J ‘œuvre à VIVRE,  ICI et MAINTENANT, en pleine conscience, chacun de mes gestes, chacune de mes actions, chacune des mes pensées.

Car : « je suis le propre créateur de ma réalité. Ma réalité est le produit de chacune de mes pensées. »

Si je pense JOIE, je suis JOIE,

Si je pense PAIX, je suis PAIX,

Alors j’auto-programme mon cerveau pour être dans une dynamique positive, créatrice d’ondes positives. Je m’inscris dans la dynamique d’être tel un PHARE de LUMIÈRE dans ce que certains entrevoient comme des ténèbres.

Je suis une autodidacte. J’ai lu, cherché, expérimenté, été cobaye de mes propres expériences, parce que tel que A.Einstein, le dit, je suis convaincue que : « La connaissance, c’est l’expérience. Et tout le reste, c’est de l’information. »

Alors qui mieux que celle ou celui qui a vécu, sait !

A suivre…

HCh0yXd5Corinne Maincent
Thérapeute de l’âme et du corps

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑