Le Hatha Yoga est sans doute la forme de yoga la plus connue et la plus pratiquée en Occident et notamment dans le monde du bien-être et du développement personnel.

Il désigne en sanskrit l’union des énergies du corps et de l’esprit, HA signifiant le soleil, et THA la lune. Hatha-Yoga a donc le sens de : relier (yoga) l’énergie solaire (ha) et l’énergie lunaire (tha). La pratique se situe à ce niveau-là sur le plan énergétique. Il s’agit d’une discipline spirituelle et corporelle indienne, vieille de près de 5000 ans, basée sur la pratique de postures, la respiration, la conscience de l’énergie, la concentration active du mental et la relaxation.

Le Hatha Yoga favorise la souplesse, la tonicité musculaire, la fluidité physique et nerveuse. Il permet de libérer l’esprit des limites du corps par la maîtrise du mouvement et du souffle, en pleine conscience.

Par sa pratique, un adepte peut commencer à équilibrer et à relier tous les aspects de son être (physique, énergétique, émotionnel, mental et spirituel), c’est-à-dire tous les éléments nécessaires pour avoir une vie pleine et harmonieuse. La recherche d’harmonie est à trouver en soi-même, mais également avec ce qui nous entoure : notre environnement immédiat, la nature, l’univers ou quelque chose de plus Absolu.

Hatha est également traduit par « effort ». Hatha-yoga signifie aussi le « yoga de l’effort », parce qu’il s’agit d’une pratique posturale.

La pratique de base

ASANAS (ou posture) :

La pratique du yoga commence avec l’aspect le plus extérieur de la personnalité : le corps physique. Les asanas nous aident à maintenir le corps en bonne santé en relâchant les tensions, en massant les organes internes, en améliorant leur fonction et en procurant une plus grande souplesse à la colonne vertébrale, aux muscles et aux articulations.

PRANAYAMA (ou maîtrise du souffle) :

Les techniques respiratoires sont importantes non seulement par l’apport en oxygène qu’elles procurent au corps (à tous les organes et aux cellules) et la fortification des poumons, mais aussi parce qu’elles ont un effet direct sur le cerveau et sur nos émotions, en équilibrant le système nerveux et en nous mettant en contact avec des énergies plus subtiles (comme l’énergie solaire, lunaire et la kundalini) et d’autres aspects de notre être.

DHARANA et DHYANA (ou concentration et méditation) :

Cette pratique cherche à stabiliser le mental en lui évitant de repartir dans les pensées ou vers toutes les préoccupations du moment. Elle va développer une conscience de l’instant présent, qui va permettre au mental de relâcher toutes les tensions et de se laisser immerger dans un apaisement intérieur. La concentration est la première étape vers la méditation, avec entre autres des exercices de visualisations sur les chakras et les énergies subtiles. Dans les étapes suivantes, différentes techniques plus approfondies vont permettre au mental de se libérer de tensions plus profondes et de développer ce cheminement intérieur alors plus spirituel, qui mène à la notion de témoin (purusha) ou Conscience Pure, à la notion d’Être.

Quels sont les bienfaits du Hatha Yoga ?

Le premier atout du Hatha-Yoga est qu’il est praticable par tous, hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, bien portants ou non. Dénué de compétition, il n’exige pas de compétences particulières et dépend surtout de la volonté, de la concentration et de la persévérance que chacun met à réaliser les postures et les enchaînements. Par ailleurs, bien qu’il s’inscrive à la base dans une pratique spirituelle, il ne nécessite absolument pas de connaissances philosophiques ou religieuses particulières. Il possède de nombreux bienfaits pour le corps :

      • Tonification musculaire
      • Assouplissement
      • Équilibre
      • Renforcement de la région abdominale
      • Diminution de la masse graisseuse.

Il améliore également l’état de santé global :

      • Élimination des toxines
      • Stimulation des organes vitaux (digestifs, respiratoires, sexuels…)
      • Amélioration de la fonction cardiaque et de l’endurance

Les scientifiques ont ainsi découvert que les postures et les exercices de respiration
influencent les états négatifs au niveau du mental :

      • Agitation
      • Anxiété
      • Insomnie et soucis peuvent être guéris de manière sûre par la science yogique des postures qui éliminent les problèmes physiques mais influencent et stimulent aussi les différentes glandes qui agissent sur les émotions.

Grâce à la concentration et à la volonté qu’il requiert, il joue enfin un rôle essentiel sur le mental. Le stress et l’anxiété s’estompent progressivement, on ressent au bout de quelques séances un profond bien-être qui se répercute sur les actes de la vie quotidienne et les relations avec les autres.

Les origines du Yoga

Le mot « Yoga » vient d’une très ancienne racine sanskrite, « jug » qui signifie relier, joindre, unir, mettre ensemble, notamment le corps, le coeur et l’esprit. Tout le travail tend à unifier l’être humain en le mettant en relation avec son intériorité. L’Inde est la terre d’origine du yoga : son histoire est étroitement liée à celle de la civilisation indienne. C’est une discipline élaborée depuis la plus lointaine antiquité pour aider les êtres humains à traverser la souffrance, et trouver l’unité et la joie dans leur corps et leur âme. Le yoga fait partie de l’un des six systèmes philosophiques majeurs de l’Inde. C’est un darsana, terme qui veut dire porter un regard sur le
monde.

Les premiers textes qui l’abordent sont les Upanishads, conçus dans des écoles de sagesse qui se sont développées à partir du VII° siècle avant Jésus-Christ. Dans ces textes, les sages font part d’expériences d’immobilité méditative ou de l’attention portée au mouvement du souffle. C’est une conception très « mystique » des rapports entre le corps et l’esprit qui se développe.

Le yoga apparaît ensuite dans toutes les littératures spirituelles de l’Inde, où il désigne toujours des formes de discipline qui unissent le corps et l’esprit, l’homme et l’univers, l’humain et le divin… tout ce qui peut être « joint » pour procurer un état de bonheur, de plénitude ou de libération, rendant complémentaire ce qui peut sembler être opposé (le jour et la nuit, la lune et le soleil, etc …).

Aux alentours de notre ère (II° siècle avant et II° siècle après J.-C.), une synthèse philosophique donne au yoga sa structure classique, au travers d’un ouvrage qui fait référence : les Yoga Sûtras, attribués à Patanjali.

Le yoga s’est diversifié selon les contextes dans lesquels il est pratiqué. On peut distinguer cinq grandes « voies ». Tout d’abord, il accompagne l’être humain dans sa vie quotidienne, en l’aidant à poser les principes de l’« acte juste », ou « désintéressé » : c’est le Karma-yoga, ou « yoga de l’action ». On le rencontre aussi associé à des courants religieux et spirituels, à l’intérieur de l’hindouisme ou du bouddhisme, où il permet de se rapprocher de la divinité : c’est le Bhakti-yoga ou « yoga de la dévotion ». Il affine l’intelligence la plus subtile, celle des réalités considérées comme au-delà du naturel, et est alors appelé Jnâna-yoga, ou « yoga de la connaissance ». Des recherches spécifiques concernant le corps, le souffle, les énergies, ont été développés et nous ont donné la forme du yoga la plus connue et pratiquée en occident, le Hatha-yoga. La cinquième voie regroupe les quatre précédents, c’est le Raja-yoga, la voie royale où toute les possibilités de l’être humain sont réunies et explorées.

Aujourd’hui, les nombreuses traditions de yoga, qui n’ont cessé d’évoluer au fil des générations, continuent d’être très vivantes en Inde. Certains enseignants sont de véritables maîtres spirituels, d’autres sont simplement des professeurs de yoga, sans autre ambition que de proposer une hygiène psycho-corporelle adaptée à la vie actuelle. Souvent moins pratiqué qu’on ne le pense par les indiens, le yoga se développe de plus en plus, parfois comme une gymnastique qui a toujours fait partie de leur culture, à l’école notamment, ou bien comme une activité préventive à toute forme de maladie. Mais il faut souligner qu’ils sont nombreux à le faire dans une perspective spirituelle, pour se « libérer » des conditionnements de l’existence.

Corinne ANGOT
http://shiatsuqi.com


Corinne ANGOT

Corinne Angot, Shia Tsu, 25bis rue Desportes - 93400 Saint ouenProfesseure de yoga et praticienne bien-être. Formée et certifiée à l’enseignement du Hatha Yoga auprès d’Isha Hatha. Praticienne bien-être, diplômée de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST), de la
Fédération Française de massage assis (FEDEFMA) certifiée en Shiatsu Kurétaké à l’Institut Thérapeutique de Tokyo auprès de Maître Masanori Okamoto, formée et certifiée en massages ayurvédiques, californien-suédois, réflexologie plantaire sud africaine à l’IFS. Enseigne le yoga et développe son activité en soins énergétiques et bien-être. Initie à la pratique du yoga et du shiatsu en animant des stages et des ateliers dédiés à tous. Retrouvez Corinne sur www.shiatsuqi.com et sur De corps à cœur.