Recherche

Plus zen la vie

Prenez en main votre bien-être

Mois

décembre 2016

Atelier de Hatha Yoga dimanche 22 janvier 2017 : harmonisation du Chakra du Plexus solaire (Manipurâ chakra)

Retrouvez-nous en janvier pour un atelier de Hatha Yoga axé cette fois-ci sur des asanas (postures) en relation avec notre chakra du plexus solaire. Lors de cet atelier d’une durée de 3 heures et animé par Corinne ANGOT vous découvrirez une série de postures visant à harmoniser votre chakra Manipurâ.

Thème de l’atelier de cet hiver

Travail sur le chakra du Plexus solaire (Manipurâ chakra)

Lors de cet atelier, nous allons pratiquer le Hatha Yoga pour un travail corporel associé à la conscience du geste et du souffle, qui fait appel à un nombre infini de postures nommées
« asanas ». Il s’agit de vivre les asanas dans le pur présent, « Ici et maintenant », d’être
consciemment là, tout simplement.

Programme de l’atelier

Chaque atelier se structure en 5 phases :

  1. Un temps de recentrage, de lâcher-prise pour accueillir la séance (Relaxation, harmonisation des chakras)
  2. La maîtrise du souffle (Pranayama)
  3. Une préparation physique incluant les célèbres 5 Tibétains
  4. La pratique des postures (Asanas)
  5. Un temps de transition pour revenir au quotidien (Méditation)

Corinne ANGOT

Corinne Angot, Shia Tsu, 25bis rue Desportes - 93400 Saint ouenProfesseure de yoga et praticienne bien-être. Formée et certifiée à l’enseignement du Hatha Yoga auprès d’Isha Hatha. Praticienne bien-être, diplômée de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST), de la
Fédération Française de massage assis (FEDEFMA) certifiée en Shiatsu Kurétaké à l’Institut Thérapeutique de Tokyo auprès de Maître Masanori Okamoto, formée et certifiée en massages ayurvédiques, californien-suédois, réflexologie plantaire sud africaine à l’IFS. Enseigne le yoga et développe son activité en soins énergétiques et bien-être. Initie à la pratique du yoga et du shiatsu en animant des stages et des ateliers dédiés à tous. Retrouvez Corinne sur www.shiatsuqi.com et sur De corps à cœur.

Informations pratiques

Date et horaires :
Dimanche 22 janvier de 10h00 à 13h00

Lieu :
Salles Saint-Roch
35, rue Saint-Roch 75001 Paris (plan d’accès)
Métro : Tuileries (ligne 1) ou Pyramide (ligne 14)

Nous nous retrouverons dans la salle Saint-Exupéry. La salle se situe au 2ème étage et est accessible par l’escalier B.

Tarif :

  • 20 euros (tarif unique)

Après l’inscription en ligne, envoyer un chèque d’arrhes de 10 € à l’ordre de Guillaume FILLION à l’adresse suivante : 9, rue Michel Faraday 93200 Saint-Denis.

Venez avec un tapis de sol ou une grande serviette et une tenue ample et confortable.

Maximum 16 places

Cet atelier est ouvert à tous, débutants ou non, sans limite d’âge. 

Inscription :

Confirmer votre inscription en suivant le lien ci-dessous :

https://goo.gl/forms/oNpTQV2kkalPigx03

Pour plus de renseignements, appeler le 06 62 15 39 11.

La Sophrologie Médicale et la gestion du stress. But : retrouver une sécurité intérieure de base

La maladie psychosomatique exprime une dualité corps- esprit. L’action du cerveau sur le corps et réciproquement le corps ressentant bien-être ou douleur, modifie notre humeur et perception de toute chose.

Bien souvent, un organe ou une fonction défaillante se trouve à l’origine des symptômes, lesquels se sur-développent en cas de stress. Pour les autres cas, aucun diagnostique ne pourra être posé ; seule l’explication d’une souffrance morale, émotionnelle, professionnelle, matérielle ou affective causant une profonde détresse à la personne expliquera le stress engendrant sa maladie.

Le symptôme cristallisé sur telle ou telle partie du corps symbolise psychologiquement l’état intérieur et le problème insoluble qui fait souffrir son « propriétaire ». Explications :

En Psychologie le symptôme représente le besoin inassouvi de nature affective, narcissique ou agressive latent, lancinant chez le sujet qui organise, sans le savoir parfois, son existence autour de ce manque. Il montre de façon évidente et publique ce que le patient ne peut pas dire. Le Psychologue dès lors qu’il est également Sophrologue va ainsi travailler en psychothérapie à lui faire verbaliser sa souffrance, reliée à l’histoire de sa vie et tenter d’y trouver une solution autre que ce pénible compromis, qu’est sa maladie…

…et à faire semblant de ne plus s’en préoccuper en Sophrologie durant ses exercices, en s’occupant du corps du patient dans sa globalité et des pensées qui découlent de ses ressentis. Ce sont ces réflexions et sensations physiques qui vont faire avancer le patient sur sa propre compréhension de lui-même et sa façon de voir et mener sa vie. Il y aura prises de consciences et découvertes successives, reliées à sa psychothérapie en cours menée en parallèle, jusqu’à petit ou fort déblocage général dans la vie du patient. Puis dans son corps.

Grâce à cette nouvelle triple maturité tant existentielle qu’intellectuelle et physique, le symptôme psychosomatique du sujet régresse, voir disparaît  car perd également de son importance pour lui au fil du temps, remplacé par de nouvelles ressources émotionnelles mises à jour au cours de sa double thérapie. Ce qui avait besoin d’être tant dit et montré est abandonné sous l’effet des nouvelles forces acquises.

Audrey BRIAND, Maître en Psychologie Clinique et Pathologique- Sophrologue branche Clinique.

Trouver les ressources nécessaires pour détruire les barrières qui nous empêchent d’avancer

« Impossible n’est pas français », déclarait Napoléon. Mais la plupart d’entre nous hésite à faire le plongeon dès qu’il s’agit de mettre un projet en chantier et de chambouler nos vies. Pour y parvenir, il faut avant tout définir sa propre situation, ses valeurs et surtout identifier les obstacles qui pourrait nous y empêcher.

Rêvons d’abord

Laissez aller votre imagination et articulez vos envies. C’est en vous projetant dans l’avenir que vous parviendrez plus facilement et concrètement à vos fins. Tout projet commence par un fantasme. Continuez à croire en vos premiers rêves, pensez à nourrir cette âme enfantine qui est encore en vous et notamment à faire des activités avec votre petite famille comme du maquillage pour enfants ou encore des ateliers d’origamis faciles.

Identifier la nature des obstacles

Nous avons tous des contraintes mais certaines nous sont plus imposées par notre inconscient ou notre entourage que par la réalité. Afin de vous débarrasser de ces barrières qui vous empêchent d’avancer, il est impératif de les identifier. Tout d’abord il y a des obstacles qui vaillent la peine d’être surmontés. La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Toutefois, si ces obstacles font partie d’un parcours qui ne mène à rien dans un contexte sans issue, alors il faut renoncer. Les disputes qui escaladent et engagent des frais d’avocat sont l’exemple typique de situations désespérantes qui mènent souvent droit dans le mur.

Il faut détruire pour créer

C’est souvent nos engagements, nos contraintes financières mais surtout l’entourage qui nous empêchent d’avancer ou de se consacrer à un projet. Les valeurs familiales inculquées dès le plus jeune âge, le conjoint récalcitrant et conformiste, les amitiés toxiques ou les collègues coercitifs, autant de freins à notre créativité. Soyez strict et redevenez objectif avec vous-même : libérer-vous des personnes négatives, des tâches qui n’en valent pas la peine, des choses que vous détestez faire. Reprenez vos rêves et votre vie en main. Apprenez à dire non et à tout remettre en question.

Faites le saut

Mettez votre projet à plat, profitez d’internet pour rassembler les ressources et les témoignages de ceux qui l’ont fait avant vous. Ne pensez pas à ce que vous ne savez pas faire, concentrez-vous sur ce que vous avez envie de faire, l’expérience fera le reste. Lancez-vous sans hésiter, on a tous commencé par là. « Chaque enfant est un artiste. Le problème c’est de rester un artiste lorsqu’on grandit » disait Picasso. Si vous avez des enfants, il existe un tas de possibilités pour mettre en œuvre des projets qui pourrait non seulement vous épanouir mais vous créer des revenus. Vous n’avez jamais fait d’école d’art ? Qu’à cela ne tienne. Faire des origamis faciles ou de la peinture sont l’une de ces activités simples et peu coûteuses qui peut vous ouvrir au monde sans peur de l’inconnu. Alors, lancez-vous dans l’aventure passionnante d’un projet qui vous tient à cœur, vous aurez tout à y gagner.

Catherine Laz

2ème soirée-conférence le 5 janvier 2017 : La Sophrologie Médicale & la gestion de l’angoisse

Plus zen la vie a le plaisir de vous annoncer sa nouvelle conférence sur la Sophrologie Médicale (deuxième édition). Toujours sur le même principe : présentation de la pratique, échange débat avec le public et exercice de relaxation collective en fin de conférence.

Audrey BRIAND animera en ma présence cette soirée-conférence le jeudi 5 janvier 2017 à 19h15 à :

L’ANTICAFÉ LOUVRE
10 rue de Richelieu
75001 Paris

Thème : « La Sophrologie Médicale et la gestion de l’angoisse. But: retrouver une sécurité intérieure de base »

Programme

  • Explications physiologiques et psychiques de l’angoisse. Les causes et manifestations des divers symptômes, actions du cerveau sur le système nerveux végétatif; l’histoire personnelle, professionnelle et familiale amenant ces décompensations. Présentation de cas cliniques de patients reçus au cabinet.
  • Exercices de respiration et de Sophrologie.

Qui est Audrey BRIAND ?

Audrey BRIANDMaitre en psychologie clinique et pathologique – Sophrologue branche clinique & médicale – Psychothérapie et outils de thérapie comportementale & cognitive.

Thérapies réalisées : Consultations & Thérapies de Sophrologie Psychologique & Médicale – Entretiens Psychologiques – Psychothérapie – Utilisation des TCC.

Patients suivis et pathologies principales traités : crises d’angoisse; cancer; blocages psychosomatiques; fibromyalgie; modification d’un comportement psychique, relationnel, professionnel, personnel; troubles anxieux; troubles alimentaires ou simple aide à mincir; acouphènes; douleurs; phobie; préparation à un évènement (concours, examen..)…

En savoir plus en lisant son interview

Informations pratiques

Date : jeudi 5 janvier 2017 à partir de 19h15 à l’Anticafé Louvre.

Inscription : pour participer il suffit de s’inscrire au préalable en suivant ce lien : https://goo.gl/forms/w2qkzPUP9AKDxCa22

Tarif : 5€ de l’heure. 15% des réductions pour les membres, inscription gratuite via ce lien : https://www.anticafe.eu/membership/

Il y a en plus 10% (cumulable) pour étudiants et demandeurs d’emploi. Les boissons sont offertes et sont en libre-service.

Pour se rendre à l’Anticafé Louvre, sortir à la station de métro Pyramides (ligne 14) ou Palais Royal (ligne 1). Plan d’accès (https://goo.gl/maps/SPY9iZ9L5iJ2).

 

Les carnets d’écriture éco-conçus et vegan d’Alicia Ribis

Ce mois-ci, c’est au tour d’Alicia Ribis de nous parler de ses carnets d’écriture éco-conçus et vegan dans les colonnes de Plus zen la vie. Installée à Paris depuis un an elle réalise des carnets d’écriture magnifique.  Ils sont fabriqués avec des matériaux durables et sont imprégnés des symboles du Reiki.

Qui tu es ?

Je m’appelle Alicia Ribis, j’ai 29 ans et je viens de créer ma marque OAKMOON.

Je suis diplômée en Graphisme en Bijouterie-joaillerie, en Design industriel et depuis peu en Reïki 2ème degré. Ma curiosité et ma créativité me poussent sans cesse à explorer d’autres champs d’applications alors lorsqu’on me demande quelle est « ma profession » je souris en expliquant que je coordonne ma vie autour de mes « pro-passions » !

Ton parcours ?

Après mes dernières études de Designer réalisées à Genève, j’ai dû chercher rapidement un emploi pour subvenir à mes besoins. N’ayant pas trouvée dans mon domaine, j’ai travaillé durant deux années, sans créer durant tout ce temps. Je n’avais plus d’énergie à consacrer à mes passions et au bout d’un certain temps, j’ai commencé à ressentir une sorte de frustration. Je sentais que ma vie ne prenait pas la direction que je voulais, alors malgré les conséquences financières, j’ai quitté mon emploi et j’ai emménagé sur Paris l’année dernière. J’ai décidé de me consacrer à ma créativité en essayant de la retrouver.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de réaliser des carnets d’écriture ?

J’ai commencé à écrire tous les jours pour libérer les maux dues à la crise créative que je traversais. C’est ainsi que j’ai développé une passion pour l’écriture. J’ai pris conscience que les mots étaient des trésors et qu’ils m’aidaient considérablement à avancer et qu’ils méritaient mieux que les carnets aux couvertures fragiles que j’utilisais jusqu’à présent. Comme je prends soin de mon corps en mangeant sainement, je voulais offrir à mes écrits, un écrin qui les protégeraient des affres du temps.

Comment sont fabriqués tes carnets (quels matériaux ?)

Carnets d'écriture OakmoonJe crée des graphismes symboliques qui prennent vie sur du liège grâce à un procédé unique d’impression que j’ai développé. Pour couvrir mes carnets, j’utilise une colle sans solvant et je mets le tout sous presse au minimum 24h. Après cette étape,  je façonne manuellement chaque objet en coupant les débords et en les émerisant pour que les tranches soient douces au toucher. La dernière étape de fabrication réside dans la transmission du Reïki aux objets.

Pourquoi éco-conçus et vegan ?

Carnets d'écriture OakmoonDans ma vie personnelle, j’ai fait le choix de consommer autrement, j’achète beaucoup moins, mais de manière plus réfléchis. J’ai toujours voulu m’entourer d’objets qui portent mes valeurs alors quand j’ai commencé l’aventure Oakmoon, je devais prendre en compte l’éthique liée à l’environnement, l’humain et la cause animale. J’ai décidé de respecter ça, en utilisant aucun dérivé de produits animal et en favorisant les colles sans solvants et papiers recyclés.

Quel est le lien entre le Reïki et les carnets ?

Lorsque j’ai été initiée au Reïki par Myriam Maître, elle nous a encouragé à écrire nos ressentis et je pense que c’est une action tout à fait bénéfique. A mon tour, j’incite mes connaissances à cette même action puisque cette démarche m’a beaucoup apporté. J’aime transmettre les magnifiques symboles du Reïki aux carnets pour qu’ils émanent de belles énergies à leur propriétaire.

Pour en savoir plus, visitez son site-Internet : E-shop OAKMOON / https://oakmoongalaxy.fr

Guillaume FILLION
Thérapeute et conseil en médecine holistique

Comment se défaire des relations qui nous polluent ?

Si certaines relations nous font du bien et nous apportent beaucoup, d’autres au contraire ont un impact négatif sur nos vies. Malheureusement, à cause d’une addiction, ou par peur de se retrouver sans relation, on entretient ces relations avec ces personnes qui nous font pourtant du mal. Comment faire pour se débarrasser de ces relations toxiques ?

Ce n’est pas facile, mais il y a bien des moyens. Il faut réussir à organiser sa vie comme on le fait lorsque l’on fait l’organisation de sa maison, et faire un tri dans ses relations est une étape importante. Selon les personnes et la façon dont ils nous polluent, les techniques pour s’en défaire sont différentes. Cet article vous donnera quelques conseils qui vous aideront à faire le premier pas.

  1. La première idée est de s’éloigner de la personne toxique, l’idéal étant de rompre tout contact. Cela permet de se désengager de la relation, et d’utiliser ce temps pour se retrouver, apprendre à vivre sans cette personne, et pour développer sa confiance en soi. Vous pourrez ensuite montrer à la personne que vous êtes épanoui et que vous n’avez pas besoin d’elle pour vivre pleinement votre vie. Cela devrait limiter son emprise sur vous.
  1. Une deuxième possibilité lorsqu’on se rend compte qu’une de nos relations est toxique est de confronter la personne. Plutôt que de tout lui passer et de s’excuser à chaque critique, il s’agit de lui dire la vérité pour que cette personne toxique prenne conscience de la gravité de son comportement et de son effet sur vous. Si cela fonctionne, ce sera sûrement un soulagement pour vous deux.
  1. Lorsque vous êtes dans une relation toxique, vous vous isolez et vous éloignez de vos amis et de votre famille, soit les personnes qui peuvent vous faire du bien. Il s’agit de reconnecter avec ces personnes proches qui pourront vous aider à vous sentir bien et vous apporter une relation équilibrée et agréable.
  1. Lorsque vous aurez renoué avec ces proches, ils seront à même de vous raisonner et de vous conseiller. En bénéficiant d’un regard neuf et impartial, vous aurez sûrement une vision différente de la situation et vous pourrez alors prendre conscience de ce qui ne va pas et de ce que vous pourrez ou devrez faire pour y remédier.
  1. Enfin, il faut que vous preniez confiance en vous. En vous remettant sans arrêt en question, vous vous faites vous-même du mal et ajoutez de la toxicité à la relation. Dites-vous une fois pour toute que vous n’êtes pas en tort, et que c’est bel et bien l’autre personne qui se comporte mal.

Ces quelques conseils devraient vous aider à sortir d’une relation toxique et à reprendre une vie normale. Pensez bien qu’il faut pouvoir faire le ménage et le tri dans ses relations comme pour l’organisation de sa maison : il faut s’y sentir bien. Prenez-votre courage à deux mains et vous verrez que vous en sortirez grandi et plus fort. Vous pourrez alors vous consacrer pleinement à votre épanouissement en vous entourant de personnes qui vous font du bien sans même s’en rendre compte.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑