Les hindous ont repéré sept couleurs et donc sept besoins et sept chakras. Nous en avons mis en évidence douze, en nous appuyant sur l’hexagramme chromatique, appelé aussi Sceau de Salomon. Cette figure géométrique peut servir de repère pédagogique pour ceux qui utilisent la couleur.

Elle fait la synthèse entre :

  • Les trois couleurs fondamentales lumière

Le rouge, le vert et le bleu permettent d’obtenir toutes les couleurs par projection ; cette technique est utilisée au cinéma, en audiovisuel…

  • et les trois couleurs fondamentales matières

Le magenta, le cyan et le jaune permettent d’obtenir toutes les couleurs par superposition ; on les utilise en imprimerie, en peinture…

L’association de ces couleurs par deux permet d’obtenir une palette de douze couleurs.

Les couleurs complémentaires se situent les unes en face des autres.
Nous retrouvons sur le corps humain onze vortex, ou chakras, tous équidistants, allant, du bas vers le haut, de l’écarlate au violet en passant par le rouge, l’orange, le jaune, le citron, le vert, le turquoise, le cyan, l’indigo et le bleu nuit. Le Magenta, qui n’est pas dans l’arc-en-ciel, fait le lien entre toutes les couleurs : il est la complémentaire du vert et ferme l’arc-en-ciel en cercle chromatique.

 A suivre…

Dr Dominique Bourdin, Holo-Thérapeute
www.holobiolistic.eu

Découvrez les stages que Plus zen la vie et la Chrysalide proposent :