Inconnu et absence de contrôle

Nous sommes souvent effrayés par l’inconnu car nous ne savons pas ce qui se cache derrière lui. Notre peur la plus profonde est celle de l’absence de contrôle. Et l’inconnu nous confronte à cette absence de maîtrise envers laquelle nous avons du mal à nous abandonner.

La plupart du temps, nous vivons dans un cadre confortable. Et même s’il est inconfortable, nous le connaissons bien et préférons nous y raccrocher pour ne pas être dérangés.

Ces fameuses zones de confort peuvent être aussi le réceptacle d’un lot de souffrances. Toutefois, nous y sommes tellement identifiés que sans ces souffrances, comment pourrions-nous exister autrement ?

Au travers d’un burn-out, d’un accident ou d’une grave maladie, vous prenez violemment conscience de votre humanité et de sa fragilité. Soudainement démuni,  vous vous trouvez confrontés à une réalité qui dépasse l’entendement. Et l’inconnu s’invite dans votre vie sans vous l’avoir demandé.

Est-ce un signe de la vie ? Est-ce que c’est là pour vous inviter à regarder ce que vous contournez sans cesse ?

L’être humain n’aime pas l’inconnu et pourtant, il est bien là et vous laisse complètement démuni face au vide qui ne fait que s’accroître autour de vous.

Vous pourriez le balayer d’un revers de main, il reviendrait encore plus fort la fois suivante.

La notion de Karma

En méditation bouddhiste, il n’y a pas de hasard et les enseignements parlent du mûrissement du karma.

Que celui-ci soit positif ou négatif, il arrive un moment donné dans votre vie où toutes les conditions sont réunies pour que les choses se fassent.

Nous sommes souvent focalisés sur le mauvais karma mais est-ce vraiment le terme ?

Qualifions-nous la maturité d’un fruit à quelque chose de mauvais ? Non. Nous ne nous posons même pas la question.

Dans notre vie, il en est de même. Il se trouve que depuis votre naissance, vous actionnez divers leviers et vous semez des graines sans vous en rendre compte. En fonction de ce qui a été semé et de bien d’autres paramètres, ces graines germent et arrivent à terme pour les récolter.

Voilà pourquoi il est important d’être pleinement conscient de nos actes et nos paroles.

Qu’il soit positif ou négatif, ce karma nous projette dans un inconnu qui est difficilement lisible et où, souvent, nous avançons à l’aveugle.

Quand c’est positif, tout va bien et cela a moins d’impact sur notre émotionnel.

Quand c’est négatif, nous n’avons qu’une hâte, celle d’en sortir. Sauf que l’inconnu s’invite à un moment précis de votre vie mais ne vous dit pas quand il va en sortir.

Alors, si vous partiez en voyage ?

Si cette expérience était un tremplin vers de nouveaux horizons ?

Pourquoi anticiper le pire alors que le meilleur est aussi le fruit de cette expérience ?

Pourquoi cet inconnu arrive-t-il si brutalement ?

Tout simplement parce que c’est le moment. Oui, je sais, ce que je vous dis est énervant mais que contrôlons-nous vraiment ?

La vie n’est-elle pas plus forte que tout et peut-on vraiment la maîtriser ? J’en doute..

Alors, quoi faire devant l’inconnu ?

  • Tout d’abord, l’accueillir. Inutile de vous braquer, de résister ou d’être en colère, cela ne fera qu’empirer les choses. Certes, ce n’était pas prévu mais l’inconnu ne demande pas la permission. Soit il s’impose, soit vous êtes en route vers lui.
  • Le regarder et en chercher le sens. Pourquoi arrive-t-il maintenant ? Que vient-il vous dire ? Quelles peurs se soulèvent en vous ? Qu’avez-vous envie de faire ?
  • Pas de jugement. La première réaction est souvent de vouloir expliquer le pourquoi du comment juste pour se rassurer. C’est inutile. Ne vous rendez pas coupable d’un mouvement de la vie et offrez-vous beaucoup de douceur et d’empathie.
  • Aérez-vous. Quand l’inconnu s’invite, un flot émotionnel se déverse dans le corps et il est bon de se relier à la nature. Marcher va vous permettre de gérer vos émotions et de vider votre mental. Pour cela, faites une marche rapide où vous n’avez aucune possibilité de réflexion.

Si en ce moment, vous traversez cette zone de turbulences, il ne tient qu’à vous de rencontrer cet inconnu pour connaître ce qu’il cache. Et ce n’est pas vous qui donnerez le rythme mais la vie qui va vous emmener au sien.

Patricia Voisin,

Entreprendre sa vie, une posture et un état d’esprit