Pour la première fois, un stage de relaxation s’est déroulé au sein d’un rucher pyrénéen. Les participants ont médité en laissant les abeilles se poser sur leurs peaux. Un véritable éloge de la lenteur et du lâcher-prise.

En plein cœur d’un rucher composé de quatre-vingts ruches biologiques, lieu de vie de cinq millions d’insectes, le « yoga des abeilles » est une expérience de relaxation insolite qui permet de ressentir des vibrations à travers les ondes émises par ces espèces. Dans la pénombre et le silence, certains pollinisateurs frôlent les épidermes quand d’autres se posent franchement dessus et favorisent le lâcher-prise jusqu’à atteindre un état de sérénité absolu, une manière naturelle de mettre corps, esprit et nature au diapason.

Lire la suite dans Le Parisien